Dédale de la Biblis Patera

Chroniques martiennes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Monument - La Dame de Glace

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakara

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 43
Localisation : Dans les bras de Jack, pas loin de sa liqueur
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Monument - La Dame de Glace   Dim 16 Déc - 23:49

[HRP] Je tiens à dire merci à tous ceux qui vont prendre la patience de lire ce mega pavay, et surtout merci à ceux qui ont participé à l'écriture avec moi, je nomme :
Adanedhel, Cyanure , Darky, Kim , Jackal

J'espère que ça te plaira Mimi Wink
[/HRP]


****** OPERATION DAME DE GLACE ************

Tout était parti d'une soirée où les esprits déjà bien alcoolisés discutaient sur la façon de débarrasser le garage syndical d'Erinyes. En effet, quelle ne fut pas la surprise d'Adanedhel et de Sakara de voire autant de bouteilles vides entassées ! Darkange avait fait son possible pour que les locaux de commandement soient des plus nets, on ne pouvait pas en dire autant pour tout ! Il va s'en dire que malgré le peu de syndiqués présents avant la Grande Migration, la consommation avait été impressionnante, et si on pouvait transformer le taux de gamma en force, ils y aurait là la plus belle équipe de roxxors que Mars n'est jamais connu.


C'est donc dans ce contexte que Sakara eut l'Idée. Le fait d'avoir reçu un message d'Asterion pour une cérémonie anniversaire y avait pas mal contribué d'ailleurs.
La proposition fut trouvé bonne par Ada et Darky, il ne restait plus qu’à savoir si elle était réalisable. Apres quelques minutes de discussion endiablée, la preuve en été faite, nos 3 compagnons de boissons se répartirent les taches, et échafaudèrent alors le déroulement des opérations dans ses moindres détails.

************

Darkange sortit du bar d'Erinyes. Il avait sous son bras un paquet qu'il avait été cherché dans sa réserve secrète. Après quelques minutes, il entra dans le bureau. Il s'approcha de Sakara, et lui tendit une bouteille ornée d'un petit nœud, avec une carte ou il était inscrit " A notre amitié éternelle, sœurette "
"Voilà, Saka, c'est ce qu'elle adore, tout est déjà mélangé, pas de problème. Prends ces gélules avant de boire, surtout ne les oublies pas, tu ne ressentiras pas les effets! Ne me demandes pas où je me les suis procurées, avec Darky, c’est le contrat de confiance" fit-il avec un large sourire
- D'accord, alors il reste à faire à l’infirmerie, je ne te retiens pas plus longtemps "

Il sortit dans le couloir, direction l infirmerie.
Il commença à mettre en marche le matériel : le scan biométrique fonctionnait parfaitement bien, le stock médical était en ordre, après une demi heure de revue, il pressa alors l'interrupteur du voxcam :
"Message à SakaraSama. Ronde de vérification infirmerie ok!
- Impeccable, Darky ! Donc je pourrais t'envoyer le colis quand il sera prêt ?
- oki, prêt à réceptionner le colis, message voxcam terminé; je reste en standby


************

Depuis que Sakara avait eu le Cv de Mithra, elle était surexcitée, tellement heureuse de sa venue !
"Dis pour ton arrivée, ça te dirais de venir dans le bureau du boss, là, il faut que je te montre 2/3 plans d agrandissement pour le syndic, et accessoirement, boire un petit verre ensemble !
- ça serait avec le plus grand plaisir !"
L'opération "Dame de glace " était lancée ...


Dernière édition par le Lun 17 Déc - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakara

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 43
Localisation : Dans les bras de Jack, pas loin de sa liqueur
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Monument - La Dame de Glace   Lun 17 Déc - 0:41

De son coté, Adanedhel s’était attelé à détourner un Kréator que l’on avait rentré à l’atelier pour l’occasion de son usage classique. C’était principalement le réacteur nucléaire de l’engin qui l’intéressait. Voyons, saka m’a commandé un four à 2000°C, un godet de fonderie et un système de manutention qui puisse éviter 1 – d’être irradié 2- d’être vitrifié par erreur.
Le palan électrique de l’atelier fera l’affaire. L’énergie du kréa permettra d’arriver à la température voulue. Restait la résistance, le godet et les protections thermiques..
Après une grosse heure de réflexion Ada avait la liste d’équipement qui lui manquait. Il passa voir Dark avec une feuille toute graisseuse sur lequel figurait 1 palette de brique réfractaire haute densité, un godet sidérurgique, une résistance au graphite, des céramiques normalisée espace. Cout global sur terra 18 624 520 themis.
« Hum. Euh Dark, parait que t’es débrouillard ? Il me faudrait ça pour dans 2 jours. Merci. »
Posant la liste sur le bureau de Dark, Ada fit demi-tour sans attendre la réponse.

Pendant ce temps, Ada alla a la borne Voxcam de l’atelier.
« Kim, t’as un béhé ?
- Oui, j’ai un béhé1.
- Ben radine toi, il est attendu à l’atelier pour révision.
- Pourquoi ?
- Tu as du taff et t'imagine même pas l'ampleur de la tâche!!!"
- Du travail ! Qu'est-ce qui se passe encore? Y'a un nuke de prévu ? Un VS pour m'entraîner ? J'arrive Adan !!!
»

Kimcass ne mit pas longtemps à rejoindre adanedhel qui la voyant toute excité se mit à rire ...
« Et oui ma belle tu as un vs prévu ! Kimcass contre les bouteilles qui cassent ! »
Adanedhel se mit à rire d'un rire sonore et continua à pouffer :
« A toi les cadavres de zub!!! Je penses que t'y a contribuer non ?! »

Ayant confié cette nouvelle tâche, Ada put passer à son autre préoccupation. Une énorme tempête arrivait et il avait des choses à faire. (cf RP Cyan et Ada)

Kimcass visiblement déçue se mit à l'oeuvrage..
"C’est parce que l'idée est belle!!! Sinon..." grogna t'elle !!!

Effectivement la tâche s'avérait compliquée et surtout éprouvante.
Il faut dire qu'il y en avait partout !!!
Elle pris des caisses vides afin de pouvoir vider ce verre dans la benne de son béhémot ...

Tiens se dit-elle de la zub au caramel !!!!
Hmmm elle était pas dégeux celle-là ! Je m'en souviens c'était pour fêter mon arrivée en tant qu'adepte !!!
Il faut dire qu'il m'en a fallut du remontant !!! Prières-ménage-prières !!! pfff ! Je ne sais pas comment elle fait ouinouin!!

Au bout d'une heure déjà, l'alcôve semblait un peu moins encombrée de bouteilles.
"Il faut le voir pour le croire !!! Quelle descente quand même !!!"
La benne du béhé est presque pleine déjà, je pense que je suis à la fin....

Mais c'était sans compter le bureau de Saka...
Kimcass en voyant les tiroirs du bureau n'en revint pas !!!!
Mais c'est pas vrai ! cria-t'elle. Quelle bande de pochtron !!!!!!
Elle souleva le scaph de saka qui traînait là et...

Paf !!! une bouteille de zub toute pleine vint s'écraser au sol !!!!
Ha !!!! la poisse !!!! j'y crois pas !!! elle ramène des provisions pour la creuse !!!
Tu m'étonnes qu'elle fasse du tonnage !!!

Kimcass se baissa pour ramasser les morceaux, mais d'un geste malhabile se coupa le pouce avec un morceau de cette foutu bouteille.

Fais chier saka !!!
Bon, c'est pas grave Darky doit avoir se qu’il faut dans son bunker, lui qui est toujours prêt à soigner tout le monde...

Kimcass se dirigea vers l'armoire à pharmacie de Darky afin d'y trouver un pansement.
Voilà, je pense qu'il aura ce qu'il faut....
Elle ouvrit la porte de l'armoire...
et dans un vacarme ahurissant se prit une bonne vingtaine de bouteilles vides sur la tête !!!!
Ahaaaagrrrr !! Darky !!!
C'est pas un bar l'armoire à pharmacie....
Tu fais chier toi aussi !!!!
Je suis coupée partout avec tes conneries !!!!

Visiblement en pétard et jetant l'éponge Kimcass se dirigea vers la voxcam de Darky...
Mais au moment de rentrer dans la cuisine, elle s'arrêta net !!!
Son visage devient bizarre comme prise de stupeur....

Non !j'y croit pas !!!!
La situation était irréelle, presque surnaturelle....
Le sol de la cuisine de Darky était entièrement recouvert de bouteilles vides....
Un cimetière de Zub !!! se dit-elle

Alors, encore bouche bée devant cette découverte, elle pris la voxcam et appela Adanedhel

« Ada ! C'est une mission impossible !!! Viens voir !!!! Et puis c'est pas un béhémot qu'il faut,
mais un Kréator level 32 !!!! »


************

Mithra entra, et Sakara l accueillit avec joie. Elle avait pris soin d'avaler les pilules de Darkange. Elles parlèrent longuement de la gestion du syndicat, des agrandissements prévus, du devenir de la famille...
Puis Saka sortit deux verres de cristal, plutôt rare sur La Rouge.
"Trêves de bavardages, passons aux choses sérieuses, dit-elle d un air moqueur, regardes ce que notre Darkange m'a apporté! A toi l honneur de l'ouvrir.
- C est très touchant de sa part, il faudra que je l'en remercie."
Mithra, avec toute la grâce dont elle était pourvue, versa le liquide ambré, tendit un des récipients précieux vers sa soeurette, et leva le sien.
" Trinquons à la résurrection !
- A la mémoire de Nemesis !"

Des blagues fusèrent bientôt , plus ou moins osées, des histoires de cires chaudes , de strip tease , de mâles dénudés courant désespérément après leurs vêtements... quand d un coup Mithra sombra dans le sommeil.

Sakara se leva d un bond, appuya comme une furie sur le bouton du voxcam:
"Darky, ramenes tes fesses, le colis est à point "
En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Mithra se retrouva scanner, son corps numérisé, et remise enfin à sa place, le tout orchestré par nos deux larons hilares.

Une fois le départ de Darkange, Sakara réveilla doucement Mithra, lui conseillant innocemment de rentrer se reposer. Elle acquiesça, balbutiant quelques excuses
" mais quand je bois, je réponds plus de rien...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakara

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 43
Localisation : Dans les bras de Jack, pas loin de sa liqueur
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Monument - La Dame de Glace   Lun 17 Déc - 0:42

Darkange prit la feuille, jeta un oeil dessus et faillit tomber à la renverse.

"Ouffffff !!!! He Ad... hmm trop tard"

darky n'eut pas le temps de finir, Adanedhel était déjà reparti.

"Arffff Nan mais ils sont biens gentils, je sais que je suis très débrouillard mais faut pas pousser ça va encore être serrer !»

Darkange sortit du tiroir gauche de son bureau une petite mallette de métal poli. Un bruit mécanique de déverrouillage s'enclencha; il extirpa un pad et alla a son voxcam, fit un indicatif.
Après quelques minutes, un écran noir apparut, et une voix mielleuse se fit entendre :

"Dark !!! que puis je faire pour toi ?
- J'ai une commande urgente !!! on se voit a l'endroit habituel. Je serai là !

Le voxcam se coupa .

Le jour promis, Darkange arriva dans l'atelier ou Ada travaillait d'arrache-pied.
Il était occupé avec le kréa. Darky posa le matos sur l'établi et sans prévenir tira son fauteuil roulant.
- Qu'est que ?!..." dit un Adan plutôt surpris par le mouvement brusque.
- J'ai ta liste, tout est là ! A charge de revanche, mon grand"

L'ange partit directement sans laisser le temps au maga de le remercier. A hauteur du sas, Darky se retourna:
"au fait cool ton nouveau moyen de locomotion!" et s'en fut.


************

Ada s’était bricolé un fauteuil roulant, le temps d’apprendre à utiliser ses nouvelles jambes. Il détestait se voir réduit à ce grabat alors qu’il y avait tant de choses à faire. Cependant, avec l’aide de Cyanure, ils avaient pu bricoler en une nuit la totalité du four de fonte. Une pieuvre de câblage électrique sortait des entrailles du Kréa de Jackal. Du poste de contrôle, Ada donnait des directives à Cyanure qui s’escrimait à les suivre sans s’énerver.

Tout d'abord Cyan tu dois rainurer les briques, en faisant des goulottes vers le bas pour maintenir les résistances.
Cyanure commença à travaillait les briques réfractaire à l'aide de sa scie circulaire. Après 3 essais infructueux. Adan s'énerva !

-Bon sang Cyan, notre stocke est limité alors évite de le réduire en pâté de sable !
-Je fais ce que je peux, d'ac !

Cyanure affina la vitesse de sa lame et finit par trouver le réglage souhaité. Au bout de quelques heures, Elle avait constitué une tour de base octogonale de taille suffisante.

- Bien Cyan c'est pas trop mal, c'est pas tout à fait symétrique mais cela devrait faire l'affaire. Maintenant tu peux positionner les résistances de graphite dans les rainures internes.

Cyanure s'exécuta sans trop difficulté. Une fois les résistances positionnées. Adanedhel vérifia ses calculs depuis le poste de contrôle.

-Bon ok, Cyan tu vas pouvoir brancher les résistances, fait attention de ne trompe de câbles. Tu positionnes le câble rouge sur la base de droite.

Cyanure s'empressa d'effectuer la consigne, lorsqu'un puissant arc électrique provenant du câble expulsa Cyan sur plusieurs mètres.

-Cyan ! Cyan ça va !

Cyanure se releva en titubant.

-Ouais ça va pour le coup, mes batteries sont chargées là !
-Désolé, j'avais oublié de mettre hors tension.

Cyanure finalisa le branchement au Kréator éventré gisant à côté.

-Bien Cyan nous allons positionner les plaques de céramique pour isoler le four vas-y doucement c'est fragile.

Cyanure pris une plaque qui se brisa nette. Sous la colère Adanedhel se leva de son siège !

-Cyan, mais t'as deux mains gauche ou quoi !
-Adan, tu es debout, ça marche !

Adanedhel n'en revenait pas, sous l’émotion, il tituba. Cyanure le rattrapa de justesse et l'aida à ce rasseoir.

Les 2 acolytes se regardèrent un instant, Adan souriait.

- Bon ce n’est pas le tout, il faut que l'on termine ce four, Adan.

Cyanure déplaça avec précaution les plaques de céramique, pour constituer la seconde coque du four.

-Cyan il reste à protéger la céramique avec les plaques de métal récupérer sur des vieux silos.

A l'aide du palan l'opération fut relativement aisée. Le four était enfin prêt


************

Jack recula tranquillement son betrayal par la porte du garage. Il arrêta la turbine et enfila ses gants de marsball de troisième génération. En descendant du véhicule, il vit les lourdes poches de béton empilées tout prêt. Il se retourna et aperçu Saka à l’autre bout de l’atelier en train de s’affairer à la sculpture du moulage. Il avança vers elle mais s’arrêta au bout de quelques mètres…il voulait lui parler mais finalement décida ne pas la déranger… elle était si concentrée. Rebroussant chemin et ajustant ses gants il visualisait le produit fini. Il avait hâte de voir sa réaction.


La veille, Jack avait préparé quelques installations. Il avait enlevé et vidé un réservoir appartenant à un béhémoth d’ancienne génération que son rover avait trouvé. Après avoir vérifier que son étanchéité était bonne il l’avait attaché sur le toit de son betrayal. Il avait aussi déboulonné son caisson de stase et lui avait retiré tout les régulateurs et contrôles électroniques. Le caisson a pu être placé dans la soute après avoir ‘modifier’ a coup de masse la porte arrière du véhicule…

De retour a l’atelier
Jack fit sortir le caisson de la soute à l’aide de chaînes et des poulies de l’atelier et le déposa sur une plateforme roulante. Il poussa ensuite le caisson jusqu’au fond de l’atelier, près de Saka. Elle leva la tête et regarda Jack, il lui fit un sourire et ensuite retourna au betrayal pour aller chercher le réservoir et le transporta lui aussi prêt du caisson.

Il pris une perceuse et fora un trou sur le couvercle du caisson pour pouvoir y verser le bétons plus tard.

Il empila près du caisson toutes les poches de bétons qu’il était retourné prendre près de la porte de garage. Il versa leur contenu dans le réservoir et ajouta une juste dose d’eau. Il prit une barre de fer et se mit à brasser le tout, à la main, comme dans les temps anciens….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakara

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 43
Localisation : Dans les bras de Jack, pas loin de sa liqueur
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Monument - La Dame de Glace   Lun 17 Déc - 0:42

Dans le coin de l atelier, des seaux vides de graisse étaient empilés. Cela prenait doucement forme; Sakara avait encore du travail, mais les données numériques du scanner médical transférées dans son système neurocomputatif , ainsi que le logiciel d apprentissage " sculpture pour les nuls " lui donnait une agilité et une maîtrise surprenante.
Elle avait vu Jack arrivé, lui avait répondu d'un clin d'œil à son sourire; elle était enthousiasmée de la tournure des choses.
Après des heures de labeur, le programme s'éteignit, l'effigie de graisse solide était enfin terminé. Elle recula de quelques pas, et constata avec plaisir qu'elle était plutôt satisfaite du résultat.

Elle avança vers Jack doucement, et une main sur son épaule, lui demanda si le mélange était prêt. Il acquiesça, les choses sérieuses pouvaient commencer.

Une première couche du matériau visqueux fut coulée dans le fond du caisson, puis le moulage pris place. Une fois le haut du caisson refermé, Jack aidé de Saka remplit totalement l'espace de béton, l interstice laissé par le couvercle permit de glisser une fine plaque de métal de part en part; il ne resta plus qu'à introduire un morceau de tuyau par le trou percé jusqu'à la graisse, afin de pouvoir par la suite, l introduction du verre en fusion. Il fallait maintenant attendre que la prise soit faite pour la suite.

************

Suite au grand ménage de kim, les bouteilles avaient pu être rassemblées et pilées dans le godet son béhémot. Aux commandes de son véhicule et après que Jack ait vérifié le séchage du béton, Kim transvasa tout le verre pilé dans le godet sidérurgique dégotté par Dark.
Adanedhel s’était installé derrière le pupitre de commande avec le reste du groupe pour piloter le déroulement des opérations. Le palan électrique souleva le godet sidérurgique avec sa cargaison de cadavres de bouteilles. L’ambiance était tendue et tout le monde était impatient de découvrir enfin la sculpture de Saka.
Le godet fut déposé dans le four rougeoyant ou il devait rester environs une heure.
Après ce délai, le palan souleva à nouveau le godet avec le verre en fusion. Adanedhel dirigea le godet et son précieux chargement vers le moule. Il fallait verser lentement, mais pas trop. Trop vite la pâte de verre allait se répandre sur le sol, trop doucement la coulée ne serait pas homogène et la statue serait ratée.
Nous n’avions pas le temps de reboire 3000 bouteilles donc, un seul essai.
La pâte rougeâtre et incandescente coula dans l’orifice du moule, remplaçant la graisse de l’ébauche de Saka. Une odeur nauséabonde s’éleva dans la pièce tandis que la graisse brûlait.
« Saka, c’est de la graisse de quoi que t’as utilisé. C’est infect !
- Bah ou veux tu que je trouve ça ici, sur Mars ? C'est de la graisse usée à frites, tiens donc !
Soudain, Adanedhel ressentit un frisson de panique. Le godet semblait être bloqué et dans les prochaines secondes la coulée de verre allait se tarir. L’émotion lui rendit l’usage total de ses jambes qui jusque la restaient flageolante. Il s’accroupit sous le poste de commande. Heureusement les grilles d’aération n’avaient pas été remises. Un violent coup porté sur le module du contrôle de la motorisation du palan remédia à la situation.
Cependant, cela eu pour cause de créer une onde électromagnétique qui actionna les moymères des jambes d’ada alors qu’il était encore accroupi. Le reste du groupe le virent faire un superbe saut de 5m30 en l’air avant de s’accrocher à une poutrelle métallique du toit du hangar.
« Les copains, descendez moi de là au lieu d’applaudir ! »


************

Avec la chaleur, le métal n était plus que d'une seule pièce, ça partait déjà de travers pour la libération de la statue de sa prison de béton. Il ne fallait pas faire n importe quoi, pas à ce stade, pas si proche du but !
C'est donc une séance de découpage qui s'annonçait. Elle avait mis son bras couteau suisse sur position laser, et c’est en faisant le tour genre danse de la pluie indienne bizarre qu'elle dépeça le caisson, mode boite de conserve hachée. En entendant les rires de Jack, elle se figea, et le fusillant du regard, lui dit de manière abrupte qu'il ferait bien mieux de l’aider, plutôt que de se marrer comme une baleine. A l'aide des crics, Saka leva la dalle afin de l'accrocher au palan. Il fallut le faire en douceur, afin de ne pas casser la pièce de verrerie. Quand le sarcophage s’ouvrit, Saka, sans s'en rendre compte, retenait son souffle et bientôt elle la vit, brute mais déjà splendide. Une fois totalement sortie, et allongée confortablement, le délicat perçage des pieds ne donna pas trop de mal.

Puis, la statue se tint debout, Sakara mis un touret diamanté à grain de 5 microns, enclencha le programme de polissage. Chaque forme, chaque courbe devient parfaite réplique de sa soeurette; elle poussa le travail jusqu'à ses limites, dessinant chaque détail de sa chevelure, de son visage, du voilage de sa robe. Quand enfin, le programme se termina, le soleil pointait à l horizon. Elle ouvrit toute grande la porte de l atelier. Elle posa ses yeux conscients sur la Dame de Glace, elle resta muette devant une telle beauté. A la lueur du jour naissant, le verre brillait de mille feu, projetant autour d'elle une espèce d aura miraculeuse.

************

Darkange arriva devant le garage à bord de son betrayal. Il actionna le système d'ouverture intégré à chaque engin du syndicat, le gigantesque portail s'ouvrit comme des machoires aux dents assere. le beltrayal se glissa dans l'antre.

_ system ok
_ presurisation ok
_ ouverture de la salle de decontamination enclenchée...

Tous les voyants etaient au vert. Le betrayal continua son chemin et entra dans un salle immence du garage alveolé de parc pour tous les engins existant de mars.

Au fond de la structure se trouvait l'atelier où Darkange aperçut Sakarasama affairée. Il stoppa 5 metres avant, manoeuvra son engin avec dextérité pour mettre l'arriere du véhicule au plus près et en déscendit.

l'ange se dirigea vers Saka

- hello boss, le carosse de Madame est avancé.
darky resta bouche bée.
- ouf magnifique ! un vrai bijou ! Je n'aurais jamais imaginé que tant de cadavres de bouteilles pourraient faire une si ravisante oeuvre digne des spheres célestes !
Bon c'est pas tout ça, mais il faudrait que je pense à sortir le matos pour faire rentrer cette déesse dans son nouveau berceau.

Darkange ouvrit le sas arrière du betrayal, fit glisser l'exosquelette sur vérin et glissa l'armature jusqu'a la statue. Il le placa dos à elle et enclencha le circuit intégré. Les 8 bras hydrauliques se mirent en mouvement, et s'enroulèrent autour d'elle comme un arachnide autour de sa victime. Un clic se fit entendre lorsque les membres se joignirent suivi d'un bruit de pneumatique alors que se gonflaient les micro sacs antichoc,émergeant de l'intérieur des membres pour se glisser avec douceur entre le métal et le verre. L'ange enclencha le système de rangement, les bras escamotables soutenant le berceau se replacèrent dans leur position initiale, la sculpture était maintenant dans la soute.
Dark regarda Saka qui était à ses côtés, et avait suivit l'opération attentivement
-Bon!! une ptite pause s'impose!dit il en lui tendant une petite fiole
- Darky !!! Tu crois que c'est vraiment le moment, espèce de moule a gaufre ?!
Okay, une gorgée alors ! ... glou ... Oh bah vlà ! C’est quoi ce nectar !!
Un grand sourire se dessina sur les lèvres
- Petit cachottier il faudra que tu m'en livres personnellement ! Allez en route !


Ils rentrèrent dans le cockpit, démarrèrent et filèrent en direction du dôme à vitesse réduite.

Le temple prenait de plus en plus de place dans la vision de l'ange jusqu'au moment ou on ne voyait plus qu'elle. Il dirigea la machine vers l'officine en contournant la cathédrale des anciens. Le Bethrayal s'arrêta devant le sas de service. Saka sortit, programma l'ouverture d'entrée pendant que l'ange rentra dans la soute pour dégonder les bras porteurs de l'exosquelette. Les deux compères dégagèrent du berceau la sculpture, le bras mécanique de Saka étant une aubaine car elle sentait beaucoup moins le poids de l'oeuvre. Ils arrivèrent sans encombre jusqu'a la grande salle des bénédictions. Ouinouin avait créé une alcove, munie d'un socle de pierre rouge marbrée de veinure bleu azur. Le sol e l’alcove avait été équipé pour l’occasion d’une plate-forme antigrav permettant de déplacer la statue plus aisément à l’avenir. Saka et Darky y placèrent la statue, retirèrent l'exosquelette qui ne servait plus à rien. Pour finir Sakara recouvrit l'ensemble d’un grand voile

- OU est Ouiouin elle devrait être la ?
- Ouep enfin elle doit être dans son bunker je pense. Allons-y !

Ils traversèrent la salle, repassèrent par l'officine et là entendirent un espèce de grognement. Intriguée, ils s'avancèrent vers la porte entrouverte et découvrirent ... une Ouinouin bavante et ronflante, une zub à la main !
Ils partirent en s'esclaffant.

Et le calme revint dans la demeure des Anciens ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakara

avatar

Nombre de messages : 446
Age : 43
Localisation : Dans les bras de Jack, pas loin de sa liqueur
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Monument - La Dame de Glace   Lun 17 Déc - 0:43


Le soir venu, au temple du syndicat grenadine
La statue avait été transporté dans l’après midi par Darky jusqu'au temple de Grenadine. Le pilotage de la plateforme ne fût pas une mince affaire puisque dérivant sans cesse dans les vents martiens.

Adanedhel était nerveux. Astérion lui avait demandé de célébrer une bénédiction très spéciale au temple du syndicat Grenadine. Les préparatifs avaient été longs et intenses. Devant l’autel un objet mystère de près d’un mètre soixante de haut était caché par un drap immaculé.
La foule était nombreuse et un peu euphorique. Les derniers à arriver, Mithra accompagné d’Astérion ne purent faire autrement que de s’assoir au deux seules places restantes au premier rang. Sur un signe de tête d’astérion, Adanedhel commença son prêche.

« Chers amis,

Nous sommes réunis aujourd’hui pour célébrer une fois encore les grands anciens.

Cependant, aujourd’hui, notre célébration revêt un tour particulier. En plus de célébrer les grands anciens, nous allons célébrer NOS grands anciens !

Nous avons tous parcouru plus ou moins de chemin. Retournons nous deux minutes. »

D’un seul mouvement l’assemblée se retourna pour regarder on ne savait quoi sur le mur du fond. Adanedhel contempla la foule perplexe, puis se massa lentement les yeux et les sinus du pouce et de l’index en tentant de garder son calme. Il ressentait comme une grande lassitude.

« Euh, s’il vous plait. Eho ! Par ici ! Quand je dis retournons nous, c’est une métaphore !! »

La foule se retourna et le regardait avec des yeux ronds.

« Ah, métaphore ça coince.. euh voyons, périphrase non plus ? Non. Euh .. ah voila.. Quand je dis retournons nous c’est une image… »

Demi tour, à nouveau, de la foule qui décidément ne voyait pas où Adanedhel voulait en venir.

*soupir*

« MAIS NON Y A PAS D’IMAGE DERRIERE VOUS !!! Je veux dire Retournons nous deux minutes sur le chemin qu’on a parcouru !

Tous autant que nous sommes avons toujours eu pour nous soutenir Mithra, qui par ses conseils, son attention et ses prodigieux coups de pied au …. Hum, a su nous tenir sur une route difficile mais belle à suivre.
Tous autant que nous sommes avons toujours eu Astérion pour faire le ménage des crapuleurs qui se sont dressés contre nous, nous ont spolié, hacké et j’en passe. Il leur a, je crois, bien rendu la monnaie de leur pièce et il est aussi temps de lui rendre hommage pour ça.

Voila maintenant un an tout rond qu’ils nous guident et partagent avec nous, sans compter, leur expérience et leur sagesse dans un bain latent d’alcool et de souffre propre à notre épanouissement.

Mimi, Asté, nous ne pouvions pas célébrer les grands anciens aujourd’hui sans marquer le coup et vous célébrer vous, et tout vos pareils. Abs, jb, lyps et les autres on ne vous oublie pas.

On s’est tous donné du mal pour vous fêter dignement et vous laisser un souvenir de ce jour. Je ne vous cache pas que ca nous a même filé quelques migraines ! »

Adanedhel attrapa un pend du voile qui recouvre l’objet mystère et tira dessus d’un coup sec, révélant une splendide statue de verre à l’effigie de mimi regardant par le hublot d’un bunker songeuse avec son visage angelique, les main l’une dans l’autre laissées le long du corps.

« Pour trouver le verre nécessaire à cette statue, nous avons rassemblé, concassé, fondu, coulé et surtout bu… euh combien déjà saka ? Ah oui quand même.. 5927 bouteilles de Zub ! Toutes ces bouteilles ont été bues en votre honneur. En ton honneur à toi Mimi, toi qui te saignes pour nous que tu considères comme tes enfants. Toi qui n’hésites pas à donner sans recevoir. Pour tout cela, MERCI.

Mes amis, mes frères, bénissons cette statue, nos vies et notre sang aux grands anciens qui restent caché à nos yeux et à nos grands anciens qui nous montrent la voie. Pouyou à tous ! »

Une nuée bleue émana du sol, tourbillonna autours d’Adanedhel jusqu'à devenir un faisceau bleue de lumière cohérente. Ce geyser de lumière traversa la statue translucide de mimi qui en diffracta une partie en une palette mirobolante de bleus, de turquoises, de cyans et d’azurs, avant de s’élever triomphante vers le ciel martien.

La foule venait d’être bénie. Adanedhel, épuisé par la cérémonie et ses récentes épreuves tomba à genoux. La statue à sa droite scintillait dans l’étrange lumière du temple. Un détail attira son attention. Les yeux de la statue étaient devenus bleus.


Puis en procession, la statue en premier, suivie de darky et sa console de pilotage, de mimi et d’astérion et du reste de la foule, tout le monde se mit en route vers le temple de Ouinouin ou devait avoir lieu la deuxième partie de la cérémonie et les libations festives qui s’ensuivent.




Bon anniversaire Mimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adanedhel

avatar

Nombre de messages : 718
Age : 43
Localisation : rochefort
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Monument - La Dame de Glace   Lun 17 Déc - 1:01

[/hrp] et merci à saka pour sa patience et son humour tout au long du projet [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouinounette

avatar

Nombre de messages : 931
Age : 37
Localisation : Loin... mais jamais assez
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Monument - La Dame de Glace   Lun 17 Déc - 2:01

« Mes frères, mes sœurs, mes amis. Ce soir est un soir comme il y en a peu, ce soir nous allons célébrer la première année de deux Dudes sur La Rouge. »

Puis pesant chaque mots l’adepte continua :

« Mithra, toi qui nous as réunis, toi qui as fait de nous une famille unie. Ta force de caractère, ton sens de la justice et tes talents de leader et de diplomate t’ont fait connaître sur tout Mars comme une personne honorable, impitoyable dans la lutte et prête à tout sacrifier pour tes alliers. Mithra, tu nous as montré le chemin qu’il nous fallait suivre, tu nous as insufflé des valeurs dont chacun d’entre nous peut être fier, tu nous as rendus meilleur. »

Marquant une pause elle reprit la parole

« Astérion toi qui as toujours défendu nos valeurs et nos personnes contre toutes les agressions extérieures, toi qui n’as laissé aucun acte impuni, toi qui n’hésite pas à défendre les faibles. Tu es un commando hors paire et un camarade sur qui l’on peut compter et ça cela n’a pas de prix. »

« Pour tout cela moi l’adepte des Erinyes, mes frères et mes sœurs ainsi que nos amis réunis dans ce temple, nous vous dédions cette prière. Que les Grands Anciens vous protègent et vous donnent la force de continuer. »

Sur ces mots elle entama une mélopée, qui reprise par tout les terraformeurs présents, tel une houle sonore, fit trembler les murs du Temple de Métal. Alors elle les sentit, comme une lame de fond risquant de l’emporter, passer à travers et par elle. Les Grands Anciens se manifestèrent par une succession de vagues de lumières dont l’épicentre était le corps de l’adepte.

« Mes amis vous êtes bénis. Déposez votre fardeau et partez le cœur léger car les Grands Anciens nous ont pardonné encore une fois. Mais souvenez-vous que survivre ne suffit pas, il faut mériter de survivre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Monument - La Dame de Glace   Sam 22 Déc - 11:01

Mithra n'avait quasiment pas dit mot depuis le moment où on lui avait montré la statue de verre à son image...

Quand Ouinouin eût fini son sermont, Mithra se leva et monta sur l'estrade. Elle posa sa main sur celle de l'adepte tout en la remerciant d'un simple sourire. Puis elle se tourna vers l'assemblée.

"Merci Ouinouin pour ces paroles ô combien touchantes...
Je ne sais pas si je mérite autant...

Mes chers Nemesiaci, que je chéris plus que tout sur cette planète...
(...silence...)
Il n'y a point de mots assez forts pour exprimer l'émotion que je ressens.
Je ne mérite vraiment pas autant, je n'ai rien fait de plus que vous aimer de tout mon coeur et croyez bien que vous m'avez bien plus apporté que je n'ai pû le faire pour chacun d'entre-vous.
C'est grâce à vous si j'ai pû réaliser mes rêves.

J'ai toujours nourri au fond de moi un idéal de paix, de justice et d'harmonie, et, depuis ce fameux 1er mai où Nemesis vît le jour, vous, les Nemesiaci, avez été l'éblouissant reflet de cet idéal.
Pour cela, et pour bien d'autres choses encore, je ne pourrai jamais assez vous remercier.

Vous êtes la grandeur, vous êtes la force, vous êtes un don du ciel, une existence sacrée... vous êtes ma source, comme une mère puise à celle de ses enfants...
Il y'a quelquechose de mystique en tout cela, un sens caché, un lien inébranlable, plus fort encore que l'Histoire, et qui nous ouvre les portes d'autres rêves.
L'Azur est un océan de Ferveur et chacun de ses Karmas est un fleuve qui nourrit sa grandeur... Aujourd'hui j'ai atteint l'embouchure. je vais quitter le fleuve, mon fleuve...
Je me livre à l'océan... Mon pélerinage...
"

puis Mithra se tourna en direction de la statue.

"Adanedhel, Cyanure , Darky, Kim , Jack et, toi, Soeurette, j'ai conscience du travail que vous avez dû fournir pour bâtir une telle statue... Elle est vraiment très réussie.
Merci pour ce magnifique cadeau, mais vous êtes complètement fous de faire des trucs comme ça...
J'espère, en tout cas, que je ne vous décevrez jamais, et je ferai tout pour me montrer digne de l'honneur que vous me faites... J'espère être digne de vous... de vous, tous...

Oui, je vais partir en pélerinage...
Et, quand je regarde cette statue à mon image, j'ai le coeur plus léger... car je sais que je tiendrai ma promesse...
Cette promesse d'être toujours là, de revenir dès que la famille est en danger... et de vous retrouver...

Oui, je vais partir en pélerinage...
Et je vous lègue mon corps inerte. Nemesis n'est plus ! Vive Nemesis...
Aujourd'hui sonne l'heure, mais nul glas, nul désarroi, nul regret, nous avons fait ! Nous l'avons fait !
Mon corps reposera au temple et Ouinouin veillera sur mon sanctuaire. Darky, Jb et Vovo en seront les gardiens et toute la famille réunie portera l'héritage des Nemesiaci...
Telles sont et seront mes dernières volontés.

Oui, je vais partir en pélerinage...
Nemesis, fille de la Nuit, a donné naissance à un magnifique héritier, un prodigieux enfant. C'est l'heure d'Erinyes qui sonne !
Finie la guerre, voici venue l'heure de la méditation. Voici venue l'heure de parcourir l'enceinte mystique de nos âmes sur les fondations de notre glorieux passé !

Je vous le dis, le guerrier est voué à devenir un sage s'il veut éviter le gouffre du néant !
Mais est-ce que le grand guerrier est-il aussi ainsi voué à devenir un grand sage? C'est bien de vocation dont nous parlons !
La vocation fait l'homme... ou le défait...
L'évolution fait l'homme... et le défait...
Est-ce que ses actes seuls définissent un homme? Bien sûr que non...

La paix, l'honneur et la justice ont brillé dans nos yeux, même sur le champ de bataille... sur tous nos champs de bataille !
La paix, l'honneur et la justice... tronçonneuses en avant...
Je vous le dis, le guerrier est voué à devenir un sage s'il veut éviter le gouffre du néant...

Oui, je vais partir en pélerinage...
Saka, ma soeur, prendra légitimement ma succession et perpétuera notre matriarcat familiale. Soeurette, je sais que tu es à la hauteur, voici venue l'ère des Pilli d'Erinyes, héritiers des Nemesiaci...
Forts de notre passé, nous rendrons désormais hommage aux Grands Anciens dans un perpétuel rituel, impreignant notre famille. Qu'il soit de danse ou de sang, il sera empli d'une intense Ferveur.

Oui, je vais partir en pélerinage...
Mes dernières paroles, mon dernier regard, mes dernières pensées seront pour vous lorsque mon âme prendra sa quête... ce voyage incertains pour me rapprocher des Grands Anciens.

Voici l'aboutissement? Voici le sacrifice...
D'aboutissement, il n'y aura point. Même dans la mort.
Mais je ne meurs pas, du moins pas encore... Mon corps est vôtre, mon esprit vous reviendra et mon âme scrute l'horizon...

Puissent les Grands Anciens nous montrer la Voie !
"

Mithra descendît alors et alla saluer, un à un, tous les Nemesiaci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monument - La Dame de Glace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Monument - La Dame de Glace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - DRAC PACA - Avignon (84) - Notre Dame des Doms - Restauration des statues de la Chapelle de la Résurrection
» Glace menthe chocolat sans sorbetière !!
» Le parfum de la dame en noir...
» sous la glace de l'Antarctique, depuis la nuit des temps!
» Cornet de glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dédale de la Biblis Patera :: Bibliothèque - salons Rp :: Hall des colons :: Chroniques martiennes :: 2007-09-
Sauter vers: