Dédale de la Biblis Patera

Chroniques martiennes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lilith - Carnets de Vacances

Aller en bas 
AuteurMessage
Absurd_Jedi

avatar

Nombre de messages : 1909
Age : 34
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Lilith - Carnets de Vacances   Dim 12 Aoû - 23:54

[HRP]En bleu ce que j'ai écrit pour introduire le texte sur le bar, le reste est de Lilith.[/HRP]

Absurd_Jedi était tranquillement assis au Bar du Forage, sirotant une bière, lorsqu'il sentit un trouble dans la Force Absurde. Il se concentra dessus, tentant de savoir d'où il venait. La perturbation était très éloignée, il dut donc faire appel à toutes ses ressources pour la localiser. L'énergie requise pour cela était énorme, ce qui fit qu'il en perdit le contrôle. Un maelström de Force Absurde déferla donc dans le bar, déréglant toute l'électronique présente, et notamment la télé, qui, après un bref passage de neige électronique, montra cette scène à tout le bar :

Lilith, était en promenade avec toute sa famille dans la vieille ville de cette cité du sud de la France. Elle longeait un mur bas surmonté d'une grille derrière lequel se trouvait une haie. Elle se rendit compte qu'un bruit étrange provenait de cet endroit, elle écarta les branches et eut un mouvement de recul ! « Les enfants allez donc prendre un verre au café au bout de la rue avec papa je vous rejoins, j'ai à faire ».

La famille en sécurité Lilith pouvait agir à sa guise. Elle longea le mur jusqu'à un portail en fer rouillé. Elle poussa la porte qui fit un grincement sinistre. Et elle aperçut d'où provenait ce bruit: là dans l'allée du cimetière une vieille dame se dirigeait vers la sortie un sac à la main. Lilith tourna la tête, dehors il n'y avait qu'un seul véhicule: gris sale et rouillé. Cela ne faisait maintenant aucun doute, elle était en présence d'un de ces pilleurs d'ossuaires qui regagnait son bétrayal !

Il fallait agir et vite ! Lilith se dirigea vers cette femme et en s'approchant elle se rendit compte que vu son âge c'était peut-être une conquête de papy Lyps. Elle engagea la conversation: « Salut Dude tu connais Papy Lyps? » « Euuuhhh non jeune fille allez voir allée 18 à tout hasard » C'était certain cette terra était en train de piller un ossuaire. Lilith s'empara d'une plaque de marbre sur laquelle était inscrit « regrets éternels » et lui en asséna un coup sur crane. Elle s'écroula sur le sol Lilith pensa que cette femme ne devait pas avoir bien réparti ses point de caractéristiques et qu'elle aurait du mettre plus en constitution ! Comme elle ne bougeait plus elle se dirigea vers le betrayal de sa victime et en ouvrit le coffre.

A l'intérieur se trouvait un sac Auchan. elle l'ouvrit et inspecta le contenu de celui ci: des tranches de jambon du pain et une bouteille de sirop de grenadine. Lilith jeta dans le caniveau les rations de survies et la liqueur de crâne que des personnes moins expérimentées n'auraient pas reconnues sous cet habile déguisement. Puis elle s'en alla rejoindre les siens avec au coin des lèvres un sourire et le coeur gonflé par la satisfaction du travail bien fait. Au loin le soleil se couchait et un de ses rayons passa à travers un vitrail de l'église toute proche. Il vint frapper le front de Lilith. Elle pensa: « Colossus ! déjà ! Je ne sais pas de quel syndicat elle était mais ils sont forts....très forts ! »

Puis lorsque la puissance Absurde fut épuisée, la télévision et l'électronique du bar revinrent à la normale. La perturbation dans la Force Absurde était toujours présente, mais semblait atténuée, comme en latence. Il sentait que cette perturbation était en attente, qu'elle allait se manifester à nouveau à l'avenir...


Dernière édition par le Dim 30 Sep - 5:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lefou.forumsactifs.net/index.htm
Absurd_Jedi

avatar

Nombre de messages : 1909
Age : 34
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Lilith - Carnets de Vacances   Ven 17 Aoû - 23:47

Le sas bar du Forage s'ouvrit et Absurd_Jedi apparut, ponctuant son entrée d'un joyeux « Pouyou tout le monde !!! :D ». Il y avait quelque chose de bizarre chez lui ce soir. Non seulement il ne portait pas ses habituels livres de français, mais en plus il ne s'arrêta pas près d'un panneau d'affichage pour y accrocher une annonce au sujet du FOU (ça, c'est de l'antipub ! ).

De plus la Force Absurde semblait particulièrement puissante ce soir : une aura semblait l'accompagner, perturbant le fonctionnement des appareils électroniques. Alors qu'il s'approchait du bar pour commander une bière, il passa près de la télé qui se brouilla, puis afficha une sorte de vidéo de vacances. Les images montraient un paysage Terrien que certains reconnurent comme celui d'une vieille ville du Sud de la France. Celle, précisément, où Lilith passait actuellement ses vacances...


© http://www.tem-la-firme.com/presentation_joueur.html?id_joueur=27769

Lilith visitait les ruelles pittoresques de son lieu de villégiature, un ado faisait du skate-board sur une place où un homme d'un certain âge jouait de la guitare en attendant qu'un hypothétique passant dépose son obole dans la coupe placée à ses pieds. Il chantait à tue tête des chansons d'Elvis Presley et ses déhanchements faisaient bouger sa chevelure qu'on eut dit copiée sur une pochette de 45 tours des années soixante. Un bruit retentit soudain derrière elle : le jeune garçon voulant effectuer une figure d'une difficulté extrême était tombé de son skate. La fille de Lilith dit : « Il s'est fait bobo le skateur ! »

Lilith observa la scène d'un regard différent. Elle pensa: « non ce n'est pas possible.... » Elle reprit son chemin. Sa fille dit alors: « Oh le Rockeur va le soigner ! » Cette fois le doute n'était plus possible ! Les ennemis de Némésis avaient décidé de pourchasser les membres du syndic jusque dans la vie réelle. Il fallait agir et vite. D'abord mettre la famille en sécurité: « Chéri, emmène donc les enfants prendre une glace je vais aller choisir de la lingerie. »

Devant la promesse d'une soirée réussie « chéri » ne se fit pas prier et fila illico chez le glacier le plus proche. Lilith s'approcha alors lentement du jeune skateur et du chanteur accroupi près de lui. Rien dans sa démarche lente et décontractée ne laissait entrevoir qu'elle avait déjoué leur machination.

Et même eux ne parurent pas comprendre quand Lilith frappa violemment leur tête à coup de skate. Elle se retourna: personne n'avait vu la scène qui venait de se dérouler. Lilith partit d'un pas lent retrouver les siens, avec au coin des lèvres un sourire, et dans le coeur la satisfaction du travail bien fait. En passant sous un platane deux rayons de soleil filtrèrent et vinrent frapper le front de Lilith. « Colossus ! Encore Colossus ! Mais de quels syndicats sont ils donc? En tout cas ils sont forts très forts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lefou.forumsactifs.net/index.htm
Absurd_Jedi

avatar

Nombre de messages : 1909
Age : 34
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Lilith - Carnets de Vacances   Dim 30 Sep - 4:57

[HRP]La période où je devais poster ces bouquins (pendant les vacances de Lilith, cet été, ayant coincidé avec une période où je n'étais pas très actif sur TEM, je n'ai pu vous poster "en live" les deux derniers épisodes des "Carnets de Vacances". Les voici donc avec un petit retard. hem ... parano Patapay Lilith, patapay peur

La troisième partie sera postée le 30 septembre dans la soirée. ^^ lLe quatrième et dernier épisode le sera quand j'aurai écrit le brin de RP qui sert à l'intégrer sur le Bar du Forage.
[/HRP]

Comme souvent, Absurd_Jedi squattait une table dans le Bar du Forage, où, ainsi qu'il qualifiait cette activité, il était plongé dans un état méditatif profond. A savoir qu'il dormait d'un sommeil de plomb depuis une douzaine d'heures, affalé sur la table, reposant sa tête sur les bouquins de français qui jonchaient sa table.

Soudain, les écrans vidéo du Bar du Forage se brouillèrent, s'éteignirent un instant puis se rallumèrent, apparemment calés sur une chaîne mystérieuse (dont le logo, A_N, était incrusté aux quatre coins de l'image). Le programme diffusé fut annoncé comme étant la retransmission d'une émission de télé-réalité en provenance de la Terre : « Les Carnets de Vacances de Lilith ». Les images étaient datées de la fin août dernière et permirent, avec les commentaires, de reconstituer un épisode du quotidien d'un petit village français le 20 août 2007 :

© http://www.tem-la-firme.com/presentation_joueur.html?id_joueur=27769


Lilith décida ce matin la d'aller visiter quelques monuments de la ville ou elle passait ses vacances. En passant devant un marchand de journaux elle aperçut sur la première page d'un journal local un portrait qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau. Mais après avoir parcouru rapidement ses pages elles s'aperçut qu'il s'agissait apparemment du portrait d'un robot qui agressait sans raison des petites vieilles et des marginaux dans le coeur de la ville historique: rien à voir avec elle !
Ses déambulations l'avaient menées devant un édifice majestueux surmonté d'une croix. Comme elle trouvait ce bâtiment joli elle y entra.

Quelle ne fut pas sa surprise une fois à l'intérieur ! Elle eut l'impression de se retrouver dans le temple d'Absurdjedi. Elle eu un doute et se dirigea derrière l'autel, y ouvrit un petit placard et y trouva des biscuits ronds, blancs et insipides qui collaient au palais, pouha ! Mais elle y remarqua aussi une bouteille qui contenait un liquide qu'elle identifia, après l'avoir goutté, comme du vin blanc. Il se pouvait alors qu'elle soit dans dans le temple d'Abs. Un bruit discret attira son attention. elle se retourna et se trouva face à un homme tout habillé de noir, ce devait être l'adepte mais ce n'était pas Abs. Lilith comprit soudain que ce temple était celui du syndicat qui cherchait par tout les moyens à l'attaquer par surprise. Surtout il fallait faire comme si elle ne se doutait de rien. Elle demanda :

« A quelle heure la béné ? »
« La messe vous voulez dire... dans une demi-heure. »

En levant les yeux une vision d'horreur lui sauta au visage ! Un terra était cloué sur deux morceaux de bois ! Ce syndicat prenait au pied de la lettre le mot « poutrer ».

« Et lui qui c'est ? » demanda t elle ?
« lui, mais c'est notre créateur... »
« Vous voulez dire LE créateur ? »
« oui »

Lilith comprenait maintenant le départ de Kassor.....Il était la devant lui LE créateur.....poutré comme un vulgaire noob !!!!!!!
Il fallait agir et vite

A ce moment là un jingle débile avait remplacé le film, remplaçant les images par la mention « PUB » avant de montrer pendant une brève minute un clip :

Dans un pressing automatique, un moine (qui se révéla après un court examen n'être autre qu'Absurd_Jedi) bourrait une machine de livres. Ayant fini, il se saisit d'un bidon de lessive estampillé « FOU » pour en remplir le réservoir de la machine, déclamant ce faisant d'un air bête :

« Avec le FOU, je lave mes textes plus propres que propres ! Aucune fôte n'y résiste ! »

Points de vente : http://lefou.forumsactifs.net/index.htm

Le tout suivi d'un nouveau Jingle pourri annonçant le retour au programme interrompu


«Et qu'a-t-il fait pour mériter ça? »
« En fait rien mais il fallait qu'il paye pour les erreurs des autres. »
«Et si nous le descendions il irait sans doute mieux ! »

L'adepte commit à cet instant une erreur fatale: il cita une phrase de la bible que Lilith prit pour une invocation des sphères:

« Heureux les simples d'esprit car le royaume des cieux leur appartient »

Elle ouvrit un tiroir sur lequel était écrit « goupillon » et y découvrit un arté qu'elle ne connaissait pas. Il tenait bien en main mais était un peu court et léger. L'adepte poussa un cri quand le premier coup lui fut porté.

« Quel est le nom de ton syndic? »
« Mais euuuh que voulez vous dire? »
Un autre coup tomba !
« Quel est ton nom ? »
« Je suis le père François ! »

Un coup plus fort porté derrière la tête lui fit perdre connaissance.

Des gens attirés par le bruit entrouvrirent la porte et reconnurent la furie qui se jetait sur eux en criant « la béné est annulée, la béné est annulée ! » C'était la femme du portrait robot dans le journal !!!

Deux hommes tout de blanc habillés entrèrent dans l'église. Lilith en les voyant pensa: leur adepte est tout en noir et eux tout en blanc quel étrange syndic... Elle descendit de l'empilage de chaises qu'elle avait fait pour accéder à Kassor qu'elle avait remplacé par l'adepte, n'ayant pas de marteau elle n'avait pu réutiliser les clous, elle l'avait alors symboliquement scotché.

Le drapeau de leur syndic était imprimé sur le tissu : une croix rouge : quel étrange symbole ! En dessous se trouvait inscrit le nom ou la devise: hôpital psychiatrique Saint Vincent. Les deux hommes avaient une voix douce et parlaient calmement.

« Viens avec nous, nous allons t'emmener dans un endroit ou tu rejoindra tes amis... »

Ils avaient donc eu d'autres membre de Némé ! Lilith se laissa approcher sans aucune réaction mais quand ils furent sur le point de la saisir elle fit tomber d'un coup de pied la pile de chaises sur eux et resta quelques instant à les contempler se débattant dans l'enchevêtrement de pieds et de dossiers. Lilith disparut par une petite porte qui donnait dans une ruelle déserte elle avait aux lèvres un sourire et dans le coeur la satisfaction du travail bien fait. Sur les toits des maisons avoisinantes le soleil se reflétait et trois rayons de soleil vinrent frapper le front de Lilith.

« Colossus encore et toujours! Je ne sais pas de quel syndic ils sont mais ils sont forts.....très forts »

Lorsque les programmes furent revenus à la normale, nombre de regards se tournèrent vers Absurd_Jedi. Certains avaient remarqué qu'il paraissait relativement agité dans son sommeil, ces dernières minutes, état dont ils eurent l'explication quand le Jedi Fou releva la tête de sa table, bailla un grand coup avant de déclarer :

« Ouuah... ça fait du bien une ch'tite sieste... J'ai fait un drôle de rêve, moi, ça se passait sur Terre et y'avait Lilith qui poutrait des gens (bon, ça c'est normal, c'est ce qu'elle fait d'habitude) »

Puis il commanda une bière à Gros Robot... bar2


Dernière édition par le Lun 1 Oct - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lefou.forumsactifs.net/index.htm
Absurd_Jedi

avatar

Nombre de messages : 1909
Age : 34
Localisation : Pouyouland
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Lilith - Carnets de Vacances   Dim 30 Sep - 5:02

Le sas du Bar du Forage s'ouvrit, laissant apparaître Absurd_Jedi. Il enleva le casque de son scaphandre, salua les terraformeurs présents dans le bar en lançant « Pouyou tout le monde ! dude » puis se dirigea vers le comptoir où il s'installa sur un tabouret, commandant un sandwich à Gros Robot, qu'il décida d'accompagner d'une bière.

A cause de sa maladresse légendaire (il était l'heureux possesseur de « trois » mains gauches : la droite étant gauche, et la gauche comptant double ), il renversa son verre de bière, qui se vida sur une des télécommande des moniteurs du Bar du Forage.

Aussitôt, l'image sur l'écran vacilla, puis les récepteurs se calèrent sur la chaîne Absurd_Network qui rediffusait en ce moment le dernier épisode de son « docu-baston » : Les Carnets de Vacances de Lilith, daté du 23 août 2007, retraçant les évènements survenus pendant la dernière journée de vacances de la sérial-poutreuse sur Terre :

© http://www.tem-la-firme.com/presentation_joueur.html?id_joueur=27769

Lilith ce matin là fut réveillée par le bruit de son mari qui cherchait désespérément des affaires dans l'armoire. Il grommelait et renversait consciencieusement les piles une à une. Quand il s'aperçut qu'elle était réveillée il sourit et dit:

« Alors la nuit à été agitée ! Tu as fait des cauchemars ! Tu parlais d'un certain Kassor, d'une pilleuse d'ossuaires, d'un skateur..... La prochaine fois qu'on fait une dégustation de vins de pays abstiens toi. »

C'était donc ça ! Tout s'expliquait enfin, elle avait fait un rêve, rien n'était réel. Rien ne vaut un bon lait fraise pensa-t-elle. Au moins pas d'effets indésirables. Son mari dit alors: « Il ne faut pas jouer à ce jeu avec nous, pour les dégustations nous les hommes, nous sommes forts...très forts ! »

Lilith se contrôla et fit comme de rien n'était, mais il venait de se trahir. Elle se leva calmement et prit le gros vase en étain sur la commode, vida son contenu sur le sol et s'approcha de lui...

«Mais mas chérie...qu'est ce que tu....mais....non....NNNOOOONNNN ! »

Elle s'approcha de la fenêtre, avec aux lèvres un sourire et dans le coeur la satisfaction du travail bien fait. Au loin le soleil était caché par un gros nuage.... « Alors Colossus on fait moins le malin ! »

Puis l'image se brouilla à nouveau, pour se recaler sur les programmes habituels, pendant qu'Absurd_Jedi, qui avait été pris en pleine discussion avec Gros Robot au sujet d'une « détérioration de matériel de la Firme » pendant toute la retransmission de l'émission et n'en avait donc rien vu (quand un robot de plusieurs tonnes vous parle, il n'a généralement aucun mal à retenir toute votre attention ) sortait son porte-témis pour rembourser la télécommande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lefou.forumsactifs.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lilith - Carnets de Vacances   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lilith - Carnets de Vacances
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lilith
» [Beau livre] Les Carnets de Gordon McGuffin
» A lire : Les Carnets de guerre de Gustave Folcher
» [Ollivier, Bernard] Carnets d'une longue marche [Récit de voyage]
» Les carnets cousus et mots brodés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dédale de la Biblis Patera :: Bibliothèque - salons Rp :: Hall des colons :: Chroniques martiennes :: 2007-09-
Sauter vers: