Dédale de la Biblis Patera

Chroniques martiennes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Guide Rp pour votre personnage

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Guide Rp pour votre personnage   Ven 20 Juin - 4:11

Cette section sert à vous guider afin d'adapter au mieux le Rp de votre personnage à l'univers de Tem-La Firme .


RACE HUMAINE

Kassor a écrit:
Question fréquente 30

Je suis un Dieu/Deesse Majeur/mineur ou un Démon/Succube majeur/mineur les mortels me nomment Zeus, posséidon, Hades, Hermes ou alors Imhotep, ou bien Satan, Abbadon ou Magoa, Volac ! Je veux une grosse arme pour écraser les humains inférieurs. Pourquoi mon RP est pas pris en compte ?

La Firme engage des humains ou certaines races modifiées par chirurgie ou radioactivité ! Si vous vous prenez pour un Dieu vos frères et Soeurs de Métal auront du mal a vous prendre au sérieux et n'hesiterons pas a vous administrer un traitement pour vous soigner.




____________________________________________________________________________
AVEC OU SANS SCAPHANDRE


A l'extérieur de votre bunker,
certaines structures de vos concessions possèdent une arrivée d'air permettant d'y évoluer sans scaphandre.





Salles pressurisées - sans scaphandre
Bunker, Temple de métal, Cuve de larves, Serre, Centre carcéral.
Mais aussi, à titre indicatif, le Bar du Forage.


Zones non pressurisées - avec scaphandre
Centre métallurgique, Trieuse, Synthétiseur, Process juicy, Container de minerai, Réservoirs d'eau et d'oxygène, Ossuaires.


Dernière édition par Mithra le Lun 6 Sep - 11:24, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Mer 25 Juin - 10:26

ORIGINES DE VOTRE PERSONNAGE

pour vos origines pré-martiennes dans la création de votre rp, vous pouvez vous aider de ce guide.

Absurd_Jedi a écrit:
Depuis quelques temps, on a une option dans la section "Votre Compte" pour renseigner l'origine géographique de notre personnage :


Dans la liste qui nous est proposée, apparaissent un certain nombre de pays que nous connaissons, plus quelques noms plus spécifiques à TEM :

Base Lunaire (Lac lunaire)
Base polaire chicactic (Terre) corporation TEM
Base sous-marine Ināya (Terre) ville privée corporation TEM
Enfant de Mars
Nation Quebec
Origine inconnue
Pupille de la Firme
Station Orbitale
Tarde venientibus ossa

Ces quelques noms nous donnent des indications sur l'univers de TEM :


Base Lunaire
Apparemment, la Lune dispose d'une base humaine... Probablement la première colonie implantée sur un autre corps céleste que la Terre.


Base polaire chicactic (Terre) corporation TEM
.CHICACTIC :
chicactic, syn. de chicahuac.
Chose résistante et forte ou personne robuste ou âgée.

Reste à savoir sur quel pôle elle est implantée (l'Antarctique est le choix le plus probable : il s'agit d'un "véritable" continent, sans population indigène, où les températures et l'aridité peuvent permettre d'entraîner des hommes aux conditions martiennes). Constitue probablement, vu le nom choisi, une place forte de la Firme.


Base sous-marine Ināya (Terre) ville privée corporation TEM
.INAYA :
īnāya > īnāx.
*~ v.t. tla-., couvrir, cacher quelque chose.

Vu le nom, je pencherai pour un centre de recherches de la Firme. Les bases sous marines, c'est bien pour ce genre de trucs : difficile à espionner (notamment depuis l'espace) et difficile d'accès.


Enfant de Mars
Bon, là, on en sait un peu plus : il s'agit juste d'humains nés sur Mars, comme Deimos et Phobos.


Nation Quebec
Tiens, le Québec est indépendant ? :D


Origine inconnue
Ben, ça dit ce que ça dit : on sait pas d'où ça vient...


Pupille de la Firme
pupille : (nom commun) Orphelin mineur placé sous l'autorité d'un tuteur.


Station Orbitale
D'après un extrait de l'Archive d'Argoth : "il vient d’une colonie orbitale, un de ces nombreux bouges en suspension autour de la planète Terre.", il existerait plusieurs stations orbitales. Il est probable que la plupart soient situées en orbite autour de la Terre, mais on ne peut pas exclure la possibilité qu'il en existe orbitant autour d'autres mondes du Système Solaire.


Tarde venientibus ossa
Il s'agit d'une locution latine signifiant : "Pour les retardataires, des os". (se dit en parlant de ceux qui arrivent en retard à un repas). Ces mots s'emploient au propre et au figuré. Dans ce dernier cas, ils s'appliquent à tous ceux qui, par négligence ou par oubli, manquent une bonne affaire.

Alors là... Soit c'est de l'humour de la part des admins de TEM, soit ça a peut être un rapport avec les possédés... Soit c'est totalement autre chose.
Absurd_Jedi a écrit:
J'ai ajouté dans chaque section consacrée à un personnage sa TEM-Card en citant à la suite leur origine. Avec l'espoir que ça puisse aider à comprendre quelque chose... ^^

D'ores et déjà, voilà quelques infos glanées de cette manière :

Les B.O.S.S sont tous des Enfants de Mars (sauf Fat Eddy, apparemment d'origine française).

Les Boss Scrapers seraient tous également des Enfants de Mars (sauf Sushi K, originaire d'une station orbitale).

Les Putréfacteurs sont eux aussi des Enfants de Mars (sauf Argoth, originaire d'une station orbitale).

Les Golgothas et Ecussonoirs n'ont pas d'origine... Ce qui parait normal : ils sont fabriqués...

Les moines du Bouclier Noir sont tous "Tarde Venientibus Ossa"... parano


Dernière édition par Mithra le Sam 24 Juil - 2:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Dim 10 Aoû - 19:17

ARRIVEE SUR MARS


- Le Charon -
ID: (effacé) a écrit:

Le vaisseau Charon sert de navire logistique.
Peut être qu’il rejoint un vaisseau plus grand car il y a toujours des choses avec un nom et une fonctionnalité toujours.
C’est un principe, c’est comme un hôpital ou une caserne de pompier, chaque chose a sa place.
Si le Charon sert de logistique d’autres navires ou stations qui servent a autre chose doivent exister.

Les Terraformers ne connaissent pas vraiment ses dimensions ni toutes ses fonctionnalités.
Une certitude, tout le monde a été largué sur Mars depuis le Charon.

Il existe bon nombre de rumeurs sur ce vaisseau et encore je ne dois pas les avoir toutes.
La technologie du Charon serait très ancienne et ne correspond pas avec le savoir-faire technologique terrestre, j’entends par-là que nous envoyons des fusées, des sondes et même construisons des stations spatiales orbitales, mais le Charon lui reste exceptionnel.

La Firme a manqué son dosage anesthésique pour mon largage orbital, ca doit être rare mais moi je sais les choses !
J’ai vu des couloirs, j’ai vu ma capsule et j’ai vu … des gens de La Firme, tous dans des scaphandres noirs.
C’était flou mais je reste persuadé de l’avoir vécu et non rêvé.

Ce qui est sûr c’est que durant la rentrée dans l’atmosphère martienne je me suis endormi.
Mon réveil fût dans mon Bunker de survie, comme tout le monde en fait.

La carte d’embarquement stipule que pour protéger les fonctions vitales des produits sont injectés mais la carte d’embarquement est réelle je ne sais pas comment je l’ai eue, pourtant je l’ai là, dans mes mains.

Depuis j’essaye de voir le Charon, j’essaye de le voir passer mais il est dans une orbite trop haute.

J’essaye aussi de trouver le point de chute des capsules orbitales celles-là mêmes qui nous emmènent ici.
J’ai ma petite idée.
La Firme est précise, comme sa technologie, personne n’a retrouvé une capsule.
Aucun largage orbital manqué.
Il y a toujours des failles.

Ce sont des capsules noires avec un crâne, elles ont la forme d’un petit avion, le crâne doit servir de bouclier pénétrant.

Nous sommes tous arrivés au même endroit et c’est depuis cet endroit que nous avons été transportés sur nos concessions personnelles.

Je suis sûr qu’il y a un vaisseau plus petit qui doit rapporter les capsules, il emporte aussi du personnel de La Firme ou les rembarque sur le Charon.

Mon projet est de me glisser dans une des soutes et repartir sur le Charon, faire annuler mon contrat.
Je veux revenir sur la terre, voir du bleu et des gens normaux.

ID : (effacée)


Dernière édition par Mithra le Lun 6 Sep - 3:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Sam 24 Juil - 3:10

LES TOTEMS


Les Totems sont à peu près sur Mars l'équivalent des signes astrologiques sur Terre.
Il existe 12 Totems, chacun correspondant, pour chaque personnage, à son mois (du calendrier terrestre) d'arrivée sur Mars.



Citation :
Oiseau géant de feu (Janvier)
Lézard cuivré (Février)
Araignée-loup (Mars)
Singe arlequin (Avril)
Colibri rougeoyant (Mai)
Serpent de cristal (Juin)
Jaguar d'or (Juillet)
Tortue stellaire (Août)
Abeille courageuse (Septembre)
Lama protecteur (Octobre)
Coyote anesthésiant (Novembre)
Cerf de pierre (Décembre)




A titre complémentaire, voici le Totem de certains PNJ's.


OISEAU GEANT DE FEU
Achtli le Charnel (Avant Poste)
Bad Ticket
Baleful Buck (BOSS Scrapers)
Coatl L'executeur
Ecussonoir Veilleur
Maitre Anesthesiste (Depositorium)
Maître Bacille (Depositorium)
Maitre Coordonnateur (Depositorium)
Noquia Bleu (Avant Poste)
Ojal Panduranga
Sanctuary (B.o.s.s)


LEZARD CUIVRE

Noquia Incarnat (Avant Poste)
Psychobob (B.o.s.s)


ARAIGNEE-LOUP

El Chupa (Putrefacteurs)
Noquia Orichalque (Avant Poste)


SINGE ARLEQUIN

Fat Eddy (B.o.s.s)
Goat Skull Visor


COLIBRI ROUGEOYANT

Bauer
Golgotha Dirt (Putrefacteurs)
Golgotha Dust (Putrefacteurs)


SERPENT DE CRISTAL

La Fouine
Tlaloztotl (Putrefacteurs)


JAGUAR D'OR

Grand Ordonnateur (Bouclier Noir)
Lula La Cata
Lulu L'embrouille


TORTUE STELLAIRE

Argoth le fielleux (Putrefacteurs)
Natsha Vichnegradski
Noquia Safre (Avant Poste)
Sushi K (BOSS Scrapers)


ABEILLE COURAGEUSE

Golgotha Venom (Putrefacteurs)
Runo Helvetius
Trismegiste (Bouclier Noir)


LAMA PROTECTEUR

Boris Slavomir
Le Procureur
Lucinda Blonde (BOSS Scrapers)
Mictlan
Springer
The perpetrator (BOSS Scrapers)
Orgoth Okog (BOSS Scrapers)


COYOTE ANESTHESIANT

Talos (Bouclier Noir)
Turm (Melpomene)


CERF DE PIERRE

Ohkt le Putride (Putrefacteurs)
Noquia Mordore (Avant Poste)
Noquia Violine (Avant Poste)


Dernière édition par Mithra le Lun 6 Sep - 4:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 3:32

LE CULTE DES GRANDS ANCIENS


- Temple Relique -

Citation :
M. Slavomir, sachez que nous nous offusquons !

En effet nous, Terraformers de La Firme venons d’apprendre que vous allez autoriser l’utilisation des Temples Reliques Géants.

Ah ! Mais permettez que nous nous y opposions formellement. Ces Temples Reliques sont des abominations !
Nous n’appartenons pas au peuple des Grands Anciens et leur coutume abjecte n'a plus lieu d'exister à présent et ne nous concerne plus !
Nous demandons en conséquence, le démantèlement immédiat de ces gigantesques masses de métal !

Nous ne sommes pas dupes et savons décrypter, soyez en sûr, les arcanes de telles pratiques.
Vous n'ignoriez pas -non plus- notre niveau de culture et de connaissances et notre capacité d'analyse !
Les écrits déchiffrés des inscriptions des Temples ne laissent place à aucune ambiguïté car ce sont des structures sacrificielles.

Je cite pour ma part régulièrement quelques passages de ces fameux codex, ces fameux pictogrammes intraduisibles pourtant déchiffrés par l’illustre savant italien ou hongrois , bref vous voyez très bien …

Ce savant explique que le Temple Relique mesure la force Karmique d’un Adepte voué au culte et que ce dernier s'il est jugé trop faible est compressé par un pilon pour en faire de la pulpe !

C’est terrifiant et inacceptable ! Nous estimons que ce descriptif particulièrement choquant à lui seul vous oblige à revoir au plus vite votre position !

Nous poursuivons :
Le pauvre Adepte, mixé jusqu'à la réduction de pulpe, passe dans des canaux chauffés, puis est mis sous pression pour être éjecté sous forme de bruine glacée, un magma de neige rouge...
Cela veut dire en langage moins châtié que le pauvre homme réduit en purée sanguinolente sera pulvérisé sur tous les gens rassemblés autour du Temple Relique !

Là nous nous insurgeons et crions Stop ! Malgré tout le respect que nous vous devons Monsieur Slavomir, nous affirmons haut et fort que vous êtes complètement fou !

On raconte que les gens rassemblés autour du Temple et qui sont aspergés de ces cristaux de purée humaine deviennent très violents.
N’oubliez pas ce qui s’est passé sur la fameuse île de Plakes ou Schpakes, cette île où des "hommes-poulet" devait couver des statues géantes, ils ont tous disparu parce qu’ils sont devenus violents et se sont entretués.

Vous voyez, nous avons des connaissances très solides.

Nous vous mettons en garde : si vous ouvrez l’accès des Temples Reliques, de jeunes Adeptes se feront broyer par pure bêtise.
Nous pouvons déclencher la grève et ralentir la Terraformation.

Entendez la voix !

Nous profitons de ce courrier pour vous rappeler que les subventions à notre club n’ont pas été reconduites depuis trois années système SOL.

Jean-Guillaume de la Ligue de la Bonne Morale.
Clodoald Bienheureux de l’Entendiere (trésorier).
Edwige Chambrand de la Roumulde Haute (lettres et prose).

(Note pour le recoupement)
Demande de renseignements sur ce "club"

(Note pour l'exécutif)
Démentir ces affabulations si répandues dans les zones de vivance.

(Note technique)
Couper toute arrivée d'alimentation en air dans la zone de vivance des Terraformers Jean-Guillaume, Clodoald Bienheureux de l’Entendiere et Edwige Chambrand de la Roumulde Haute.
Poster un exécuteur si sortie en Betrayal.


Dernière édition par Mithra le Ven 24 Sep - 0:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 3:34

CALENDRIER AZTEQUE

Citation :
Le calendrier aztèque était intimement lié à la mythologie aztèque. Il en existait trois :

1. le tonalpohualli, calendrier divinatoire sacré de 260 jours, regroupés en 20 groupes (treizaines) de 13 jours auxquels correspondait un symbole (par exemple : le lapin, tochtli) ;
2. le xiuhpohualli, calendrier solaire de 365 ou 365,25 jours (trois ans de 365 jours suivis d'une hypothétique année de 366 jours), faisant office de calendrier civil. Divisé en 18 mois de 20 jours appelés « vingtaines », ce calendrier comportait également, pour s'approcher au maximum de l'année tropique, un « mois » de cinq jours épagomènes néfastes appelé nemontoni ou nemontemi, auxquels s'ajoutait peut-être un sixième jour tous les quatre ans;
3. un calendrier vénusien de 584 jours, qui venait en concordance avec les 2 autres tous les 104 ans solaires.

Citation :
LE XIUHPOHUALLI
- Calendrier Solaire -


MOIS
1. Atlcahualco : «Arrêt de l'eau» - Consacré à Tlaloc, le Dieu de la Pluie
2. Tlacaxipehualitzi : «Ecorchement des hommes» - Consacré à Xipe Totec.
3. Tozoztontli : «Petite Veille» - Consacré à Coatlicue.
4. Huey Tozoztli : «Grande Veille» - Consacré à Chicomecoatl.
5. Toxcatl : «Sécheresse» - Consacré à Huitzilopochtli et Tezcatlipoca.
6. EtzalCuauliztli : « - Consommation» - Consacré à Tlaloc.
7. Tecuilhuitontli : «Petite fête des dignitaires» - Consacré à Huixtociuatl.
8. Huey Tecuilhuitl : «Grande fête des dignitaires» - Consacré à Xilonen.
9. Tlaxochimaco : «Offrande de fleurs» - Consacré à Huitzlilopochtli.
10. Xocotl Huetzi : «Chute des fruits» - Consacré à Xiuhtecuhtli, Dieu du Feu.
11. Ochpaniztli : «Balayage» - Consacrée aux déesses terrestres.
12. Teotleco : «Retour des dieux» - Consacré à de multiples dieux.
13. Tepeilhuit : «Fête des montagnes» - Consacré aux cimes et à Tlaloc.
14. Quecholli : «Nom d'un oiseau»; - Consacré à Mixcoatl, Dieu de la Chasse.
15. Panquetzaliztli : «Elévation des étendards» - Consacré à Huitzlilopochtli.
16. Atemozli : «La descente de l'eau» - Consacré aux dieux de la pluie.
17. Tititl : «Retirement» - Consacré à Illama Tecuhtli.
18. Izcalli : «Croissance» - Consacré aux dieux du feu.

19. Nemontoni : les 5 jours néfastes du calendrier (ce n'est donc pas un mois).


JOURS
1 - Cipactli - Crocodile (Monstre aquatique sur Mars)
2 - Ehecatl - Vent
3 - Calli - Maison
4 - Cuetzpallin - Lezard
5 - Coatl - Serpent
6 - Miquiztli - Mort
7 - Mazatl - Cerf (Chevreuil sur Mars)
8 - Tochtli - Lapin
9 - Atl - Eau
10 - Itzcuintli - Chien
11 - Ozomatli - Singe
12 - Malinalli - Herbe
13 - Acatl - Roseau
14 - Ocelotl - Jaguar (Tigre sur Mars)
15 - Cuauhtli - Aigle
16 - Cozcaquautli - Vautour
17 - Ollin - Mouvement (Tremblement sur Mars)
18 - Tecpatl - Silex
19 - Quiauitl - Pluie
20 - Xochitl - Fleur


Dernière édition par Mithra le Jeu 28 Oct - 5:05, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 6:07

REMISE EN QUESTION


- L'amarre 45 -

Hans-Jakob Kindermann a écrit:
Quelle date ?
Je crois que nous sommes le Jour du Serpent de la période Ochpaniztli.
Toujours cette obsession du calendrier auquel la plupart ne comprend rien.
A vrai dire je m’y perds aussi, parfois.
Ces Codex qu’il faut suivre, mais au final par qui et pourquoi?

Il n’y a pas d’années ici, d’ailleurs les souvenirs de La Firme d’avant mon arrivée restent vraiment différents une fois sur place.
J’ai souvenir de photographies de plaquettes publicitaires où l’on voyait des tracteurs, des bâtiments, mais cela ne correspond pas à ceux que je vois ici réellement, sur notre lieu de vie actuel.

Ici, les formats sont différents et n’ont rien à voir avec une technologie normale. Les bâtiments, les véhicules, tout à l’air de sortir d’un nuage temporel oscillant entre des futurs improbables et des passés inquiétants.
Quelque chose est incohérent entre ce que me disent mes souvenirs et ce que je vis ici.
La peur mécanique doit finalement servir à élaborer quelque chose dans nos têtes. Nous pensons avoir été enrôlés, voire pire. On s’imagine entrer dans des annexes de recrutement d’une entreprise et réserver son billet comme on partirait pour Port Moresby travailler dans les forages.
Aussi simple que ça.

Les cauchemars sont trop fréquents, tout est trop suspect ici.
Parfois, j’ai vraiment l’impression d’être face à deux colonnes surmontées d’un crâne, toujours cette vision et ce bruit sourd qui taraudent ma tête, nous voyons tous ce mur un jour ou l’autre, toujours !

J’entame ma 61 ème année-je crois-, je me nomme Hans-Jakob Kindermann, ça c'est sûr.
Un stupide accident m’a brûlé les mains depuis quelques jours et j’ai du mal à écrire ce journal.
Je vais une dernière fois tenter de l’envoyer sur le réseau Voxterm bien que rien n’arrive à sortir de la zone abandonnée.
J’ai trouvé des bandages dans une infirmerie syndicale désertée et j'en ai emmailloté mes mains mutilées.
Les croûtes commencent à me gratter et je ne sors plus depuis que c’est arrivé.

J’essaye d'insérer une tige de fer entre les couches du bandage pour me soulager et j’en ressors des petits morceaux de chairs molles, blanches et putrides, l’odeur est infecte.
Peut-être devrais-je rejoindre vraiment une zone de vivance peuplée et trouver un infirmier?
Je suis si loin de tout, une des ZDV fantômes qui ne doit plus être répertoriée ni même suivie par le Colossus qui nous est attribué.


Je trouve des Camdrones de temps en temps. Au début j’en rapportais à la maison mais une intuition me dit que ce n’est pas très bon de faire ça.
Pourtant, des Camdrones sont bien larguées régulièrement et ma zone bien qu’apparemment abandonnée reste effectivement surveillée.
Je lève parfois les bras vers Colossus pour que l’on me voie et que l’on vienne me chercher
, mais en vain.

J’ai bien essayé de partir mais je retombe toujours sur mon Bunker de survie, et je tourne vainement en rond.
20 ans, 25 ou bien 30 ? J’ai oublié depuis combien de temps je suis arrivé ici
.


(...)


Dernière édition par Mithra le Ven 24 Sep - 0:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 8:21

CAUCHEMARS OU REMINISCENCES ?


- Peur mécanique -

I.M Infirmier Syndical a écrit:
L’outil bizarre qui revient souvent dans les rêves que me décrivent les Terraformers qui passent dans mon infirmerie représente sûrement une crainte, une peur non rationnelle.

Je l’ai appelé « peur mécanique » faute de mieux.
C’est après avoir noté beaucoup de rêves que j’ai pensé avoir assez de matière pour en faire une esquisse.
Cet objet qui reste récurrent dans les cauchemars, ressemble à un pistolet seringue, muni de deux fioles et d'un mécanisme à ressort.
Il a l’air compliqué avec des tuyaux et des pignons de roues dentées.

Certains ont vu une couleur bleue, d’autres verte ou parfois rouge mais ce qui est sûr, c’est que la grande aiguille pénètre par une oreille ou par le nez ou par un œil.
C’est ça qui les terrifie, la pénétration de cette aiguille.
Quelques uns décrivent même le bruit, le craquement lors de la pénétration.

C’est sûrement dû à cet environnement métallique, ces machines inquiétantes qui sont notre lot quotidien.
Ca génère des angoisses, des peurs primales.
Certains individus fabriquent ainsi l’image de leur peur.
C’est une vision bien particulière qui revient ainsi et elle mérite que l’on s’y intéresse.

Par contre, la plupart des Terraformers n’ont pas grand souvenir et la majorité n’a aucune vision ou cauchemar à propos de cet aiguillon.
Je n’ai personnellement aucun cauchemar et me porte très bien.

Je pense prochainement expérimenter un relaxant de ma fabrication, ça détendra les membres de mon syndicat mais je préfère ne rien leur dire sur mes essais pour le moment.

I.M Infirmier Syndical.


Dernière édition par Mithra le Ven 24 Sep - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 8:23

LES PREMIERS CONTROLEURS ORBITAUX DE LA FIRME


- La Caste Noire -

Natsha Vichnegradski a écrit:
Lammar,
Nos tentatives d’infiltrations de la Caste Noire ont toutes échouées et nous perdons un membre à chaque fois.

Nous sommes certains qu’ils sont les descendants des premiers contrôleurs orbitaux de La Firme et que ce clan survit et se reproduit depuis plusieurs générations. Nous tablons peut-être entre 1000 et 1500 ans, depuis les premiers problèmes de fonctionnement de La Firme que nous ne pouvons valider.

Notre théorie repose sur l'hypothèse que ce groupe d’êtres humains ne doit sa survie que grâce aux membres natifs abandonnés sur cette planète.
C’étaient tous des ingénieurs et ouvriers qui composaient le ciment de cette future Caste.
Autrefois ils étaient «agronomes ou physiciens » pour le programme de Terraformation.

Aujourd’hui, jour du Lézard, ces personnes que l’on peut appeler nos ancêtres, ont réussi à faire survivre leur enfant et les enfants qui sont venus après lorsque les zones de vivances s’arrêtèrent.

Il y a eu des déviances sur de nombreux points.
Nous l’appelons la Caste Noire car ils ont pendant longtemps et sur de vastes régions, posé au sol des petites dalles noires fabriquées artisanalement.
Les observations rituelles confirment que nos estimations s’approchent de la vérité.

Ces ancêtres maîtrisaient l'arithmétique et ont souhaité, une fois au pied du mur, assurer leur destinée.
Notre découverte du Bunker cassé que nous appelons le Bunker Profond nous a considérablement aidés a comprendre.
La Caste Noire a longtemps vécu dans ces complexes enfouis et a pu continuer à utiliser les machines pendant de nombreuses années.
Nous avons des problèmes en quantité et les avons classifiés.
Tu avais raison pour ta théorie de l’obliquité Lammar, et nous l’avons mise dans nos classifications.
Cette planète a un axe de rotation faussé, et la Caste des Contrôleurs orbitaux devaient probablement surveiller ce problème mais nous n’en sommes qu’à la théorie.
Toutes les 90.000 années Mars, bascule de 30 degrés mais comme tu nous l’as expliqué, les ennuis sont permanents tandis que la planète bascule sur son axe lentement chaque jour.
La Caste Noire continue d'aligner au sol des petites dalles peintes en noir. Nous sommes sûrs que ce rituel n’a plus rien de scientifique : les nouvelles générations reproduisent le processus sans comprendre la raison de tout ceci.
Ils sont nombreux à constituer cette Caste. Ils ont des Dogmes et toucher une petite dalle noire revient à signer la mort du profanateur.

Nous avons pu observer des territoires immenses devenus complètement noirs par le pavage serré de ces petites dalles.

Les récits trouvés dans le Bunker Profond expliquent qu’en fait le noir absorbe la chaleur solaire pour augmenter et épaissir l’atmosphère.
Ces ancêtres avaient autrefois mis en place toute une chaîne de processus d’urgence quand les Zones de vivances ne furent plus alimentées en vies humaines et en énergie.

Notre expérience dans les déserts prouve que l’on peut trouver de l’eau en creusant :le sol est un immense réservoir d’eau congelé par strates.
Les tribus des déserts utilisent des petites machines pour fabriquer de l’oxygène et filtrer l’eau. Beaucoup vivent sous terre, dans le permafrost.
Ce sont les descendants des premières colonies d’ouvriers.

La Caste Noire connaît l’existence des zones de vivances mais leurs membres ont peur des Terraformers encore dans le circuit d’arrivée.
Nous avons pu voir des observateurs regarder de loin l’agitation dans les zones de vivances puis repartir en effaçant leurs traces.
La Caste Noire vénère aussi le 37. Ce sont eux qui érigent des Stèles qu’ils dénomment Stèles princières. Ils font ça à chaque endroit où meurt un important membre du 37.
Sache Lammar, que le 37 reste aussi infiltrable que Konig.
Il faut suivre la tour et le château.


Le Charon qui est «grand vaisseau lumière » semble se réparer au fil du temps depuis la dernière guerre.
Nous pouvons constater une déformation spatiale lors de son survol orbital : il reste noir.
Depuis quelques années le Charon expulse chaque jour son lot de nouveaux arrivants à bord de sa capsule individuelle.
Colossus ne s’est toujours pas fixé sur le grand sertissage pour pousser Mars vers le nouveau soleil.

La Caste Noire a appris à se servir des grands Temples et c’est au Pilon que nous perdons nos infiltrateurs.
La planète Terre n’est qu’un petit point, Lammar, et La Firme semble si ancienne que plus rien ne fonctionne depuis des siècles.

Sommes-nous des oubliés depuis la grande catastrophe ?


________________________________________________________________


Ajout :

Je suis passée voir les ouvriers des nouvelles générations. les bâtiments des zones de vivances fonctionnent, des équipes interviennent mais j’ai remarqué qu’ils marchent différemment qu’un être humain normal et l’on ne voit jamais leur visage.
Tu avais raison aussi pour le robot cargo, il existe : c’est un surveillant.
Les ouvriers des zones de vivances sont fiers et batailleurs et ils ont leurs propre problèmes comme nous avons les nôtres.
Je ne suis restée que peu de temps car j’ai eu de nombreuses attaques de leur part, ils sont plus dangereux que tu ne l’exposais.

Beaucoup sont prêts à suivre Konig, ils sont au courant de beaucoup de choses.
Ces nouvelles générations savent se servir plus facilement des outils mais restent beaucoup plus violentes.
La caste du Pilon semble heureuse de fournir à nouveau les APU, seulement, Lammar, qui a bien pu s’approcher de cette Caste et rester en vie l’espace de quelques secondes ? Un responsable de La Firme enfin revenu après des siècles d’abandon ?

Nous ne savons toujours pas qui est venu vivre dans Colossus depuis la Grande Horreur et pourquoi ces centaines de bâtiments sont abandonnés depuis des siècles.
Nous avons trouvé des algues mais rares et éparses dans des cratères des pôles Lammar, la Terraformation a l’air de fonctionner. C’est magnifique Lammar !

Je vais rejoindre les autres zones, nous n’avons toujours pas retrouvé le cylindre message flotteur. Tu y crois toujours à cette mer intérieure ?

A vous tous,
Natsha


___________________________________________________________________________


TRIBUS & CLANS


- Coeurs putréfiés -
(Issus de trafic d'organes)

Le Grand Adepte du Haut Commandement a écrit:
Note de service sur ces Reliques étranges.

Il existe des tribus sur Mars.
Bien que leur existence soit discrète, elle n’en est pas moins réelle.

Eparpillés et oubliés, ces clans survivent grâce au troc.
Composés en moyenne d’une douzaine d’individus par tribu, ces clans errent à la surface ou sous la surface de Mars.
Souvent parasités ou illuminés, leur régression intellectuelle est frappante mais surtout entretenue...

Une des raisons de leur survie dans l’enfer martien est leur confinement. Ils restent circonscrits à l'intérieur d' anciens Bunkers de survie, de cavités souterraines rendues étanches ou de cabines d’engins de Terraformation désaffectés ….

Les Cœurs putréfiés proviennent en grande partie de ces groupuscules.
Un savoir-faire tribal s’est développé autour d’une gestuelle empreinte d’ésotérisme et de vaudou à but néfaste.

Ces Clans ne survivent que grâce à d’autres Clans qui savent où trouver ces créateurs de Reliques.
En effet ce sont eux qui les maintiennent en vie (par des systèmes de perfusion ou injection de protéines, d’après les éléments retrouvés dans des caches).
Ce sont toujours eux qui vérifient les appareils qui distillent de l’oxygène dans les cabines, les anciens Bunkers ou les cavités naturelles

Une évolution humaine inquiétante, un groupe plus élaboré, maintient en vie des personnes qui s’enfoncent dans la bestialité.
En échange d’un savoir-faire primitif et ésotérique, ces derniers leur apportent l’air, la chaleur et les calories alimentaires nécessaires pour survivre.
La Technologie et la survie contre des Reliques.

Quel Clan serait le plus néfaste ?
Sûrement celui qui apporte les cadavres aux tribus primitives.
Il est vrai que Mars en quelques centaines d’années de colonisation, ne manque pas de cadavres …
On parle aussi de disparitions, de Terraformers volatilisés en plein travail, capturés et abattus.

Les perfusions coûtent cher et sont difficiles à intercepter ou à voler. Il existerait - comme dans les temps terrestres reculés- des traces de cannibalisme.

Je compléterai plus tard cette note car un troisième clan interagit avec les deux précédemment cités, c’est assez récent comme recoupement.
Une infiltration sera peut être envisagée avec du personnel formé mais cela sera difficile.
Je termine cette note de service car l'alarme sonne de nouveau : le Syndicat B.O.S.S viendrait de capturer un Terraformer, plutôt jeune et inexpérimenté.

Grand Adepte du Haut Commandement.


Dernière édition par Mithra le Ven 24 Sep - 0:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 8:24

LES PREMIERS ESSAIS DE SCAPHANDRE - 2nde guerre mondiale


- Anneau 31 -

Camarade Vassia, porteur du projet Clan31 a écrit:
**clac**

Camarade Vassia au dictaphone mural pour le camarade Boris Slavomir.
Nous vous souhaitons un bon anniversaire camarade Boris et portons un toast au projet secret du Parti !
Merci de nous avoir donné cette chance.
Nous devons être comme prévu à 2500 mètres sous terre.
L’appareil a musique est une fabuleuse invention : il change tout seul les airs selon notre humeur. C’est presque de la magie camarade Boris, comme s’il lisait dans nos pensées.

**clac**

Nous nettoyons chaque jour le percuteur légendaire du camarade Stakhanov.
Le camarade Novomir qui est le plus expérimenté du clan, dit que le percuteur légendaire a subi des modifications, sûrement pour le projet secret que nous portons avec toute notre vaillance et loyauté.

C’est l’honneur le plus important de notre vie.

**clac**

Nous avons eu du mal à comprendre le fonctionnement des combinaisons et vivons dedans comme vous nous l’avez expliqué. Mais cela nous fatigue. les scaphandres nous causent des escarres et ont besoin de réparations.
Nous espérons que la guerre au-dessus se terminera vite et que nos familles sont en sécurité. nous espérons recevoir très bientôt le courrier promis.
Nous devons être dans les couches glaciaires du pays : la température est extrêmement basse.

**clac**

Nous terminons la première année de travail. Nous devons être le 1er janvier 1942.
Nous avons un problème avec le plan : nous ne comprenons pas bien les chiffres ni certains mots. Nous ne comprenons pas non plus les dessins des travaux à venir et n’avons jamais vu de tels calculs. Staïal a eu un accident. Il faut l’annoncer à sa famille : nous l’avons enterré dans l’Anneau 24.

Nous… nous nous posons des questions, camarade Boris.
L’appareil qui recharge les tubes des combinaisons pour respirer ne fonctionne plus correctement. Nos dents commencent à se déchausser et notre camarade lagchmivara a dû en avaler deux qui coincent l’appareil usine de sa combinaison. Il nous faudrait de l’aide.

**clac**

Nous essayons avec le camarade Novomir, de percer une galerie verticale pour rejoindre la surface. C’est notre seule chance de survivre et retrouver nos familles.
Nous n’irons plus au dictaphone mural qui est trop loin
.
Nous pensons rejoindre la surface dans un périmètre de 30 kms autour de Magnitogorsk.
Camarade Vassia, porteur du projet Clan31
!

**clac**


Dernière édition par Mithra le Ven 24 Sep - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 8:25

RENDEZ-VOUS AVEC LE LIEUTENANT COATL


- Armement SteamPunk -

Mani Bormann a écrit:
Journal Bunker personnel.
Terraformer Mani Bormann.

La Firme essaye de réglementer l’usage des armes pour éviter les massacres sur certains chantiers.
Certains Syndicats ici ont le sang chaud et généralement le Boss possède le sang-froid nécessaire pour ne pas faire défendre par un Nuke sa territorialité accordée par La Firme.

Les Gatlings extérieures défensives sont officielles et sont livrées avec le Bunker de commandement ou montées sur des Drones.

Les Bunkers pères profonds qui correspondent aux anciennes bases polaires terrestres sont surveillés par des guerriers assermentés nés dans l’armure mère.
Ces derniers patrouillent en Battlesuit
(diverses armes embarquées).

A part ces cas et ces diverses situations, il est difficile de trouver ici une arme à feu ou une variante sur Mars (moyen de propulsion différent que la déflagration)
Tout est bloqué, filtré et Colossus dézingue le moindre cargo non certifié pour la Terraformation.

Quelques armes commencent à émerger, issues de longues séries d’essais plus ou moins heureux (la mort brutale ou douloureuse d’un bricoleur met souvent un terme rapide à l’art du bidouillage amateur).

Certaines Castes se spécialisent dans la production en masse de ces armes.
Il faut trier des centaines de kilos de déchets pour avoir le bon écrou, la bonne vis, la plaque de métal valables.


________________________________________________________________


Phénomène plus inquiétant, on trouve dans les zones reculées et dans le désert profond des armes Steampunk assez uniques.
Elles ne sont pas fabriquées par des unités de production de masse (Les Castes) mais par des groupuscules difficilement identifiables.
C’est de cette façon qu’en roulant longtemps, on tombe sur une de ces étranges conceptions. Elles reposent sur le sol ou sont partiellement enfouies. Parfois elles sont totalement enterrées suivant les caprices météorologiques.

Il est recommandé de ne pas les toucher et plus encore d'éviter au mieux leur utilisation.
Mal bricolées, hasardeuses, dangereuses avec de mauvaises soudures et finitions, elles peuvent être mortelles.
Sans vouloir ajouter à la paranoïa existante ici, j’ai appris récemment que des personnes ont été pulvérisées par de fausses armes (en fait une méchante mine déguisée en arme Steampunk) : la récupérer, ramasser l’objet au sol suffit à déclencher une explosion.

Certains enregistrements vidéo - un seul pour être plus précis - montrent qu’après une explosion les Putréfacteurs manifestent rapidement leur discrète présence sur le lieu du carnage. Ils récupèrent les morceaux épars du malheureux Terraformer qui pensait faire l’affaire du siècle.
Cet enregistrement miraculeusement sauvegardé, c’est moi qui le conserve.

Les Putréfacteurs n’ont pas récupéré le Betrayal et n’ont prêté aucune attention à la Voxcam qui filmait toute la scène.
Mes connaissances sur « Le Putride » mettent en doute la capacité de sa caste à fabriquer de fausses armes et plus encore des mines déguisées.
Ils ne sont pas des technologues, des scientifiques. Ils sont bêtes et sauvages. Ils n’aiment que les organes décomposés. Ce sont des animaux qui vivent dans des Bunkers remplis d’excréments pour leur tenir chaud.

Je pense qu’il y à matière à penser qu’une autre caste intervient dans ce processus et je cerne mal l’intérêt de cette sale association.
Je suis persuadé que les ramifications des sous-branches vont loin, c’est tout un système régulé.
Je me demande si la Caste qui s’occupe de ce danger qu’est Big Quake ne fournit pas le matériel nécessaire, car à part les casseurs, je ne connais aucune équivalence. Ils ont des tonnes d'acier et autres composants à recycler.
De toute façon ils sont bizarres.

C’est en fouillant simplement ce Betrayal abandonné que j’ai remarqué un câblage peu habituel. Le Terraformer concepteur de ce bricolage était un électronicien génial.
Une petite Voxcam récupérée, fixée sur le toit près d’une roue et d’une caisse…
Effectivement j’ai récupéré son grade à l’endroit de l’explosion et l’ai transmis à la Firme pour recevoir mon argent.

J’ai appris une curieuse chose, ce Terraformer s’appelait Urias Sokynsy, il appartenait à une ancienne lignée de foreurs-câbleurs, ceux qui ont construit le Sarcophage de MMEMO.

La Firme d’ailleurs m'a contacté très rapidement
.

Un responsable est très intéressé par le grade d’Urias Sokynsy et m’a fixé un rendez-vous sur le lieu de l’explosion.
Un nom coutumier pour les orbitaux qui nous dirigent, bien de chez eux je dirais, et sûrement de la vieille famille des colons originels.
C’est particulier car c’est un militaire qui veut me rencontrer, Lieutenant Coatl.

Je lui ai dit que j’avais récupéré des pièces détachées sur l’épave du Betrayal selon la loi de la survie.
Je ne pense pas avoir de problème car j’étais dans mon bon droit. Ce qui m’intrigue, c’est pourquoi un lieutenant veut m’entendre au sujet du cadavre de Sokynsy.

La Firme aurait dû depuis longtemps envoyer des Battlesuits nettoyer cette vermine mais on ne les voit jamais. A se demander si elles existent.

Le Lieutenant paye cher pour mon déplacement. Je vais avoir droit à une prime spéciale.
Je sens que je vais prendre un gros sac au cas où.


Dernière édition par Mithra le Mer 8 Sep - 1:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 8:25

RENDEZ-VOUS D'URIAS SOKYNSY AVEC SON DRH COATL


- MMEMO -

Urias Sokynsy a écrit:
Journal personnel de Urias Sokynsy

Je vais amorcer dans mon journal un chapitre particulier sur MMEMO car il fait partie de ma famille (pour ainsi dire)

C’est un supercalculateur dont la particularité est d’être doublé d’une conscience primitive.

Cette grande structure à la dimension méconnue est enterrée dans un Bunker de grande profondeur quelque part sur Mars.
C’était la grande époque des castes foreuses, celles qui dans les premiers cycles, creusaient les puits avant l’émergence des Colossus orbitaux.

MMEMO a été conçu pour absorber les ondes vivantes et calculer des hypothèses.
Je pense que La Firme est visionnaire car cette entité permet une gestion de ses milliers de salariés a la nano-seconde.
On raconte que MMEMO sait quand un Terraformer claque des dents ou qu’il a peur, juste par les vibrations générées.

Il ne fait pas que stocker et calculer. Il déchiffre et c’est aussi pour ça qu’il a été construit.

C’est ainsi que La Firme déclenche l’intervention des équipes médicales parce que MMEMO sait des choses.

Le père du père du père de mon père a travaillé dans l’excavation et d’après mon histoire de famille c’était profond sur plusieurs kilomètres.
MMEMO doit ressentir les choses alors il fait corps avec la planète et ce qui vit dessus.

J’ai une vieille photo de mon arrière arrière-grand-père : on le voit dans un puits d’accès MMEMO avec des kilos de câblages sur son dos.

C’était le bon temps et il était entouré de ses amis.
Depuis, La Firme a soudé les puits d’accès et je me rends compte que tout ce qui peut localiser MMEMO disparaît.
C’est la faute à d’imbéciles Terraformers qui se sont perdus dans les galeries, sûrement ivres, peut être des pillards de métaux précieux. Dur de savoir.
Mais voilà à cause de ces disparitions, La Firme a souhaité sécuriser MMEMO, finalement je comprend la décision.
Mon arrière-grand-père n’aurait pas aimé qu’on lui salisse son travail et moi non plus.

Moi je suis content parce que La firme m’a contacté il y a deux jours pour mes recherches MMEMO et me féliciter.
J’ai, c’est vrai, la chance d’appartenir à une ancienne génération de colons qui ont fait des enfants.
La Firme ne m’a pas choisi pour le Bunker père, je suis resté foreur comme mon père et son père avant lui -c’est la spécialité familiale-.

J’ai rendez-vous dans la DMZ 216308 avec mon DRH, M.Coatl, qui doit me confier les clés d’une petite station de forage.
Je suis heureux que mon travail soit reconnu et que ce savoir-faire familial soit utilisé et transmis parce que je n’ai pas pu avoir d’enfant.

M.Coatl m’a dit que c’était sur MMEMO -vivement demain- que c'était mon tour d'aller marcher dans la galerie de mes ancêtres, je vais pouvoir faire ma marque dans la trace de leurs pas.


Dernière édition par Mithra le Mar 7 Sep - 21:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 9:38

MMEMO - Omniscience


- Corridors -

Psychobob a écrit:
J’y crois pas comment qu’on s’est fait baiser !
J’y crois pas de lire sur cette console les phrases que j’ai dit dans ma tête !
Cette merde de MMEMO rentre dans nos caboches et archive tout ce qui passe
.

Trois semaines ? Six qu’on se planque dans les tubes MMEMO ?

Skullface s’est fait planter sec par la Cuehzoa, faut dire qu’il à toujours été mou en esquive, des fois faut pas se rater mais là il s’est foutu dans la merde !
J’ai vu son casque sauter de sa cuirasse avec sa tête dedans et la différence de pression l’a vidé tout de suite.

J’ai déchargé ma gatling dans les rotules et les articulations des Battlesuits. Elles encaissent mal sur ces parties mais faut dire que j’envoie du steak calibre spécial, ça les a surpris.
Y’en a qu’une seule comme ça sur Mars montée sur un Toxodon, ça les énerve qu’on marche avec, je crois.
J’ai fait le plus de trous et de dégâts possibles, le temps qu’Eddy fasse sauter une charge noire.

On a collé un peu le stress dans leurs rangs le temps de se replier dans un cratère.
Ca a marché ! La charge noire nous à d’ailleurs aidés. On a décollé avec l'explosion dans un bruit pas possible et surtout dans une crasse noire qui nous a bien cachés.

Eddy n'a pas bien supporté le vol, faut dire qu’il est vieux, il boite et moi je saigne encore des oreilles à cause de la charge noire. On n’a pas été mauvais sur la construction de celle-ci.
Je crois qu’on est dans un des tubes MMEMO, ça fait des bras, c’est noir et c’est profond.

Tous les kilomètres il y a des niches.

Ca servait aux foreurs, j’étais pas né, c’était avant, mais c’est bien foutu, ils bossaient bien.
Dedans on a trouvé des médications saines mais on s’est pas fait avoir, on a mixé les composants.

Chaque jour, Eddy à droit à sa morphine et moi je gobe des cachets, ça aide.

MMEMO, ça sent l’ozone et c’est rempli de tubes et de fils. J’aime pas.
Pour boire, on fait péter des canalisations, c’est comme du fluide pas liquide, Eddy dit que c’est protéique, on en boit, c’est comme ça qu’on tient.
Ca devient la routine, je défonce des portes, je pète des tubes, on s’injecte des produits, on avance.

Y’a des moments on a plus de jus pour les spots des scaphandres et les gaines des murs sont blindées, alors on avance dans le noir.
J’aime pas MMEMO, c’est un truc pas normal. On a la tête qui flotte et des fois on marche dans du mou ou sur du blindage. Y’a des bruits, de la musique ou du silence.
On met la main sur les parois pour trouver des sphères, c’est comme des boîtiers de dérivation, on arrache les câbles et on recharge les accus des scaphandres.

Et on avance.

Je perds du muscle et on se fatigue, je dois porter Eddy. Les cachets, c’est moyen si on les prend trop longtemps.
C’est là qu’on les a vu, des Terraformers avec les yeux blancs sûrement paumés ou survivants, peut-être qu’ils vivaient là, emmurés.

Du coup, on a eu de la viande, faut pas se laisser abattre.
On a mis le squat à sac et j’ai fait une civière pour mettre Eddy dessus avec le stock de viande.
On a trouvé une servante c’est comme ça qu’on a découpé les glauques.
On a du matos, j’ai raflé plein d’outils, je me suis chargé.

Y’avait des plans dans le squat et a bien réfléchir rien que le petit bout que l’on a trouvé, ça donne mal à la tête.
On doit pas être loin de la fonderie originelle et ça nous motive parce qu’on sait qui y vit d’après la rumeur.

Je pense à Sanctuary, je pense qu’il va bien sinon je l’aurai ressenti.
Doit être coincé sous le dôme. Rien ne rentre, rien ne sort. Au moins il est protégé. Lui aussi il est vieux.

J’ai trouvé un boîtier différent, recouvert de chrome, je vois ma bobine dedans et je me trouve vieux aussi, bien plus qu'avant et je boite.

On est le Jour du Jaguar -je crois- et un truc bizarre s’est passé : on a été attaqués.
Ce con nous a gaulés alors qu’on n'avait plus de jus et qu’on avançait dans le noir.

C’est là que j’ai reconnu le truc qui m’avait arraché le bras sous Necro, ça m’a mis la pression.
J’ai reconnu que c’était ça rien qu’à ses machins qui se plantaient dans ma gueule.
Je crois que ça fera partie des pires matches de ma vie.

Je l’ai achevé à coup de bottes blindées, avec la civière d’Eddy, avec des tournevis. J’ai dû le tabasser dans le noir avec tout ce qui était à portée de ma main.

On a rampé jusqu’au prochain boîtier pour recharger les accus et faire des garrots, je perdais trop de sang.
Eddy a assuré, il a tout recousu avec l’agrafeuse.
Faut dire qu’il est expert en couture avec les années Marsball.

J’avais tellement la rage que j’ai vidangé mes excréments sur une sorte de petit filtre qui aspire l’air bizarre des couloirs.
Ca fera la nique à MMEMO, depuis je vidange uniquement sur ces endroits et je l'insulte. Dommage que mon casque m'empêche de lui balancer mes crachats.

On est arrivés à une porte spéciale, dure à défoncer.
Elle bouge pas, y’a des consoles et c’est là que je vois écrit ce que je pense.

Je lis même des trucs qu’Eddy a dans la tête. Il m’inquiète parfois.
C’est là qu’une voix a parlé derrière le blindage et que la console s’est éteinte.


Dernière édition par Mithra le Lun 4 Oct - 9:46, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 10:32

LA STAR DU MARSBALL


- Psychobob -

B. Slavomir a écrit:
Psychobob est né sur Mars dans un des pires squats de survie qui puisse exister.
Son père est inconnu et l’archivage ADN n’a décelé que celui de sa mère. Celui de son père restant également inconnu pour le service de recoupement de La Firme, il ne devait pas faire partie des colons recensés pour le programme TEM.

Sa mère, aux dires de son colocataire de mauvaise vie, était folle depuis longtemps et complètement accro aux divers médicaments spatiaux (ceux qui enlèvent le mal de l’espace).

C’est l’Adepte du Haut Commandement lui-même, présent lors d’un nettoyage de repaires par les services d’hygiène de La Firme, qui aurait vu (selon les rumeurs du personnel présent) "l’aura" autour de ce bébé. Il se serait approché pour le prendre dans ses bras et lui parler.

La mère fut internée en service de soins mais ne resta pas longtemps sur place. Elle s’évada un soir et réussit à passer les divers sas pour se retrouver à moitié dévêtue, à l’extérieur.
Son cadavre, assez abîmé, fut découvert tôt le matin, recroquevillé en position foetale, devant le sas de communication. Il fut autopsié sommairement et incinéré dans les heures suivantes. L’urne funéraire partit rejoindre un des grands ossuaires martiens (note de la rangée 54 - emplacement 7 : ossuaire Kipini).

Psychobob fut placé dans un des pôles d’éducation de La Firme et alla grossir la cohorte des enfants de Mars, ces orphelins laissés pour compte, ces enfants dont les parents Terraformers disparurent au gré d’une tempête ou d’une brusque défaillance de scaphandre.

On ne peut pas dire qu’il resta longtemps à chauffer les bancs de métal des classes préparatoires. Psychobob s’est vite révélé assez exceptionnel, non pas qu’il soit du niveau d’un Einstein, mais il a vite compris deux choses : - comment marche le percuteur d’une pelle à vérins et…
- comment lancer le plus loin possible un ballon de métal de Marsball.

Longtemps appelé Bobby ou Boy (son vrai nom étant inconnu), Psychobob s’installa rapidement.

Sanctuary, un des jeunes Adeptes très en vogue à cette époque, -le frère de l’Adepte du Haut Commandement-, s’occupa de Psychobob de temps en temps ; du moins l’invitait-il dans son Temple de Métal, mais terraformer et jouer au Marsball occupaient ses pensées d'autant que les Grands Anciens lui passaient un peu au-dessus de la tête.

L’on peut se poser effectivement la question suivante : après l’Adepte du Haut Commandement, pourquoi un second Adepte souhaitait-il infléchir sa destinée ?
Le fait que Sanctuary s'implique aussi personnellement ne serait-il pas lourd de conséquences ? Personne ne sait vraiment, et selon ses propres paroles,il serait un des premiers fans de Psychobob : ce dernier aurait son soutien et sa bénédiction de métal.

A 14 ans… sa première victoire en Coupe de Marsball, du jamais vu !

Psychobob fut précocement mis sous le feu des médias, et autour de sa personne naquit un véritable culte de la part de ses fans auxquels il n'accordait que de rares contacts, restant toujours fasciné par terraformer et le Marsball.

Pour terraformer, Psychobob n’était pas véritablement une recrue d'élite.
Son caractère difficile lui fermait beaucoup de chantiers intéressants. Le nombre de véhicules qu’il endommagea est d’ailleurs trop élevé pour en tenir une liste.
Par contre, forer à grande profondeur et manier de l’explosif c’était son truc. Puis le Marsball l’engloutit complètement.

Il marqua de son style et ce, durant une trentaine d'années, les diverses Arènes de Métal. Selon les recoupements, Psychobob devrait avoir aujourd’hui dans les 52 ans.

Le nombre des éclopés, voire des morts qu’il fit durant sa carrière hors norme est assez sidérant. Il est à présent une légende incontestable mais bien sûr très controversée.

Psychobob est une véritable armoire à glace.

La foule ne le voit que sur un écran de télévision lors des matches de Marsball, mais de près c’est autre chose :
Il dégage d’après les dires une peur certaine.

Sa musculature peu habituelle soulève des questions. Il est en effet rare pour un humain d’être aussi rapide et de pouvoir soulever des charges aussi lourdes.
Psychobob reste la seule personne à rester quelques minutes exposé à des températures négatives sur Mars posant en tee-shirt pour des publicités.
Sa peau supporte la basse pression durant la pose.

Il a une faculté de régénération sidérante et se retient -selon les studios publicitaires- de respirer lors des prises de vue.
Tous ceux qui ont voulu faire les Dudes en tee-shirt pour imiter leur idole sont morts dans de violentes convulsions et hémorragies ! La pression Martienne ne pardonne pas ce genre de pari!

Certains ballons de Marsball de conception creuse ont incrusté sur leur matière la forme de la main de Psychobob et ce qu’il tient il ne le lâche jamais !

Le Bar du Forage pour les observateurs conserve -lui aussi- quelques traces dévastratrices de sa jeunesse.

Quelques caractéristiques particulières :

- Alignement Chaotique/neutre.

- Méthodes de combat : bagarres de rues mais prédilection pour une Gatling aéro , son physique le lui permet : Psychobob en porte toujours une en bandoulière.
Attention : il utilise des projectiles irradiés et ne possède apparemment aucune appréhension pour ce qui est radioactif !

- Porte dissimulé sur lui un objet puissant et peut-être même deux. Il est dit que ce sont des reliques anciennes.

Une STAR en fait, une vraie star du Marsball ! Il a ce que l’on nomme le statut populaire d’Infamous (et ça plaît).
En dehors des fortunes impensables que lui ont rapporté ses matches ou contrats divers, Psychobob reste un athlète Élite.

Par contre, son implication chez les B.O.S.S reste mystérieuse et souvent incomprise. Le Dieu des stades reste muet sur ce sujet (ses attachés de presse démentent toute implication) mais son affiliation chez eux est prouvée.
Il passe parfois signer ou donner quelques astuces à ses fans, et continue à toujours déplacer des foules entières.

Les statistiques de Psychobob sont disponibles pour toute personne intéressée.
Taille : 1,98 m
Poids : entre 100 et 117 kg


Une note de service doit être ajoutée ainsi que le dossier de Terraformation de cette personne.
(Ne pas oublier le dossier orange)

B. Slavomir pour le recoupement


Dernière édition par Mithra le Ven 24 Sep - 0:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 10:44

LA GRANDE FAMILLE DE KIPINI - Caste du Pilon & branches dissidentes


- La Faction Purificatrice -

Citation :
Hé toi la nouvelle recrue !
Approche !

Ne parle PAS !

La Faction du Sépulcre est venue rôder dans Kipini, elle cherche quelque chose, un objet, une relique voir un corps.
Tu vas dire encore mais ils sont venus du sud cette fois.
Tu dois savoir que la Faction du Sépulcre ne sont que des trafiquants de reliques, des profanateurs sans Dogme.
La Caste du Pilon les a fait naître, la Faction du Sépulcre en est une branche directe dissidente.

Nous on est pris entre les deux conflits ce qui bientôt fera trois conflits pour ce qui est la grande famille de Kipini.
L’antre des Morbius impose ses prélèvements, tu apprendras à te méfier de cette famille, vomie sur cette nouvelle terre par le Charon comme une malédiction voici quelques siècles.
Tu rajoutes les putréfacteurs et les malades de l’avant poste et tu as 6 conflits.

Nous sommes la seconde branche dissidente, nous avons construit une nouvelle gestion de Kipini et notre lignée reste la base de La Caste du Pilon, La Caste fondée par nos ancêtres pour combattre les forces obscures.

La Caste du Pilon nous a déclaré la guerre pour ultime trahison, ils sont restés brutaux et sauvages, des bigots cuirassés de fer ne sachant que faire des trous, pourvoir en corps les APU des ZDV ou utiliser la sainte Bubonneuse, la catapulte relique des premiers temps.

Notre Faction a pour nom, la Faction Purificatrice.
Nous ne pillons pas les tombes, ne détruisons pas les saints os mais purifions les âmes torturées s’élevant des gisants afin d’éloigner le mal noir, la souffrance et la peur.

Notre Dogme est révolutionnaire, il apporte une nouvelle gestion intelligente et moins bestiale des tombes.
Nous purifions les spectres.

Tu as du entendre certains récits et l’on ne va pas te mentir, certaines confrontations spectrales sont parfois aussi violentes qu’un combat mais avec ton appareil de détection tu auras toujours le périmètre de sécurité.
Ca dépend des cubes karmiques aussi, si le gisant a un reflet faible c’est dans la poche, si par contre les faces détiennent des vies rudes, tu auras des combats violents.
Nos bâtons d’exorcisme ont un minicube qui absorbe temporairement le pouvoir des autres reflets.
Tu seras mis au courant après tes épreuves.

Nos familles se renouvellent par le sang depuis le premier couple de la Caste du Pilon, mais notre faction est trop jeune et a des pertes, c’est pour ça que nous recrutons et que tu as répondu à l’appel toi qui n’as pas notre sang.

N’oublie pas que les bunkers gravides sont abandonnés depuis des siècles et que tu n’auras pas de femme dans notre faction avant d’avoir fait tes preuves.
Les femmes de notre faction sont comme les hommes, ce sont des Purificatrices, elles vont au combat et n’enfantent pas, petit un parce que notre employeur a l’air mort depuis des siècles et que sans les Bunkers gravides ou les Bunkers de La Caste du Pilon, aucun fœtus ne survit et petit deux parce que des femmes ont en a pas beaucoup alors t’y regardes pas trop.

Il paraît que la Caste 37 et la Faction de l’Echiquier sont en conflits, te mêle pas de leurs histoires, tu dois jamais mêler la Faction Purificatrice avec les histoires des autres clans.
JAMAIS ! Sinon on te tue pour ultime trahison c’est pas personnel c’est pour la survie du Dogme.

Comme t’es nouveau tu verras pas le chef, tu dois passer tes épreuves d’abord.
Prends cette carte perforée, vas à l’armurerie demander une cuirasse pour respirer longtemps dans le désert.
Tu vas aussi avoir un couteau.
C’est ton couteau de noviciat.

Il est grand, assez pour pénétrer des cuirasses, tu peux taper aussi avec les pointes.
Vise les jonctions, y’a des Terraformers des ZDV qui sont dans les Factions, ca leur donne de gros avantages, Gottfried se croit encore a son école terrestre, il a amélioré l’artisanat des ZDV, c’est pas bon pour nos affaires.
Tu verras qu’au niveau résistance qu’ils sont loin des cagots dévots de La Caste du Pilon ou de la technologie de notre Faction.
Certains peuvent s’avérer coriaces s’ils sont dans le lot et ils pensent pas comme nous, c’est des trafiquants.
Vise aussi les arrivées d’air ca aide !

Ta première épreuve sera de rapporter la tête d’un chef de section.
Tu prendras ce qui te tombera dessus, tu te débrouilles pour survivre.
La tête d’un ponte et tu gagneras un galon ainsi qu’un nom, un nom de Purificateur au sein de notre Faction.

Ca c’est les cordonnées des points d’intrusions.

Perds pas le couteau il vaut plus cher que toi, je te parle même pas de la cuirasse !


Dernière édition par Mithra le Ven 24 Sep - 0:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 10:45

RAPPORT D'UN INFILTRATEUR AU SERVICE DE LA FIRME


- Argoth Le Fielleux -

Anathagor, infiltrateur rédempté au service de La Firme a écrit:
Terraformer en marge des autres est difficile, mais voici un homme qui s’est illustré avec un don très particulier : celui de tirer juste avec un taux de réussite de plus de 98 % !

"Argoth le Fielleux n’est pas un enfant de Mars, il vient d’une colonie orbitale, un de ces nombreux bouges en suspension autour de la planète Terre, et y serait né.
Il aime déclamer des vers, réciter de la prose et cite souvent Baudelaire ou Rabelais."
Voilà l'histoire habituelle racontée aux ouvriers.

En ma qualité d'observateur initié je ne sais s’il est intelligent : peut-être est-ce une véritable folie ou une exceptionnelle capacité mémoristique de sa part.

Colonies orbitales ...
La plupart sont certains d'en être issus
.
Je pense que c'est mauvais de faire croire au futur.
Ces stations orbitales n'existent pas, Argoth vient d'un Bunker soeur. Il en à l'odeur mais je n'en possède pas la preuve.
Il en à l'odeur ou le regard.

Son goût porté sur l’individualisme et l’obscur l’a souvent écarté des cercles associatifs ou d’entraides.
C'est une sorte d’électron libre, salarié de La Firme, qui va et vient au gré des opportunités.
Il fut mouillé dans de petits empoisonnements, des sortes de contrats bas de gamme qui lui valurent son surnom « Le Venin », parce que c’était un de ses trucs préférés : instiller du poison dans des plats, des boissons, des trucs à la Borgia.

Classé comme « peu net » par certains corps médicaux Syndicaux, il s’est spécialisé dans les véhicules lourds de manutention de quai.
Quel quai ? C'est ce qu'on raconte.
Argoth, selon le recensement « frais » en date de La Firme, posséderait un Kréator modifié extrêmement puissant mais aussi excessivement onéreux à entretenir, du moins pour un seul homme.


_____________________________________________________________


Un de ses signes distinctifs est un Desert Eagle, lui aussi modifié (la légende raconte toujours que sa capacité de tir est de dix balles, ce qui rend cette arme unique).

L’on peut noter un détail historique intéressant et peu connu à propos de cette arme : elle aurait été entièrement montée par un artisan réputé, dans un des bouges orbitaux (je vous retrouverai le nom, M. Slavomir, ça commençait par Got... quelque chose, un genre de nom pas possible).

Je pense que cet artisan vit dans un autre Bunker et qu'il fut comme Argoth soumis à une peur mécanique différente.
Cette légende est colportée comme ils sont certains de l'avoir vécue, en orbite
.

On raconte qu’au lieu d’un métal traditionnel, sur l’une des faces de la crosse, est inséré un métal particulier issu d’un engin de guerre très ancien, une sorte de relique néfaste sortie du tombeau.
L’artisan y aurait usé une cinquantaine de limes et n’aurait (toujours d'après la légende) pas réussi à effacer de minuscules numéros de série.

Percer la plaque aurait pris plusieurs mois : en effet, il fut obligé d’attendre un laser de mine en transit dans un cargo-soute.
Soudoyer les hommes de garde ainsi que la caste des Dockers, fut tout aussi difficile que d’ouvrir les vingt caisses du laser minier de 5 MW (un laser minier industriel coûte dans les 890.500.000 Témis et pèse un poids de 24 tonnes une fois monté).

Ouvrir les caisses, trouver les têtes du système à impulsion MW pour les désaccoupler, monter un déviateur MW à faisceau 2mm pour arriver enfin à percer le blindage inconnu, tout cela a dû se faire dans un bel état de stress et de tension.

C'est sûr ils se sont rencontrés, mais ici, sur Mars.

Argoth et l’artisan réussirent leur deal
. La plaque fut percée et ajustée au Desert Eagle unique en son genre.
Les mois passèrent et Argoth continua sa vie en allant de bouges orbitaux en épaves orbitales selon ce que vous avez décidé.


_____________________________________________________________


Tout se passa bien jusqu’à l’histoire du site Soochow sur Mars.

Il est stipulé dans un rapport d’accréditation marron, qu’un laser minier a eu une défaillance alors qu’il était en phase de marche pour des analyses.

Il y a eu des morts, et le cartel La Firme qui possède les contrats d'exploitation de la Rouge, aurait perdu l'un de ses éminents foreurs spécialistes.

La Firme n’aime pas trop que l’on touche à son matériel et les expertises ont relevé les empreintes d’un certain Argoth Iztlactli alias Le Venimeux, L’Hostile ou le Fielleux, selon ses lieux de vie.

La Firme le laisse en dehors des zones de vivance, dans les plaines lointaines. Il apparaît évident qu’Argoth a une dette mais aucune information n’a filtré.


_____________________________________________________________


J'aimerais apprendre pourquoi son Kreator est spécial mais je sais que je n'obtiendrai rien de votre part.

On raconte aussi qu’il s’est mis en porte-à-faux avec le Grand Ordonnateur, qu’il serait compromis avec les B.O.S.S, bref qu’il serait mouillé sur Mars, dans l’espace et même dans les éons.

En fait, il faut l’éviter comme la peste, ce type est dangereux.

Anathagor, infiltrateur rédempté au service de La Firme.
(Je vous signale que les difficultés de renseignements m’exonèrent de sept mois. A votre bon rappel).


Point obscur : paiement de l’arme. Avec quoi Argoth a-t-il payé l’artisan ? J’ai des hypothèses, elles sont glissées dans l’accréditation à trois crânes.
Si jamais Argoth provient d'un Colossus je dois être mis au courant pour affiner mon analyse et répondre au mieux à votre attente.
Ma question est : le laser minier est t'il le rayon Colossus ?
Votre sbire Coatl a tendance à mettre un peu trop la pression sur les initiés. Nous le supportons difficilement.


Dernière édition par Mithra le Ven 24 Sep - 0:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Lun 6 Sep - 10:46

LA CATASTROPHE DU SITE SOOCHOW


- Mictlan le morbide -
(Mictana Debrowskana)

Citation :
Mictana a été sauvé du site d'extraction Soochow situé à 200 km d'Ares Vallis.

il est le seul survivant de la catastrophe sur une équipe de 75 personnes.
Un accident est survenu dans un puits de forage alors que normalement, l'optimisation des dangers réduisait à un très faible pourcentage la possibilité d'une explosion.
C'est pourtant ce qui arriva.

L'analyse de la mémoire d'une caméra de classe WS2 (caméra épaule sur scaphandre) embarquée n'a pas réellement expliqué le pourquoi de l'accident.
Au visionnage, on voit une sorte de brume qui se répand dans le boyau et masque le groupe de Terraformers (Mictana en tête d'exploration).

Après quatre mois passés dans le coma, il est resté handicapé moteur sur plusieurs échelons.
Son nez a été arraché et sa survie est inexpliquée à ce jour
.

Le Grand Adepte du Haut Commandement s'est intéressé à lui alors que contre toute attente, le comportement de Mictana Debrowskana lorsqu'il était hospitalisé, aurait dû jouer en sa défaveur. En effet, une nuit il se leva, puis agressa mortellement une partie du personnel hospitalier de nuit.

L'équipe de jour trouva Mictana assis sur le sol au milieu des débris humains de ses victimes.
Maîtrisé par les gardes d'élite, Mictana fut mis en isolement psychiatrique.

Le Grand Adepte du Haut Commandement, après étude, décida que des facteurs irrationnels et ésotériques existaient chez l'ancien expert en forage.

Mictana Debrowskana n'expliqua jamais grand chose sur la tragédie du site Soochow, ni le pourquoi de la tuerie de l'hôpital.
Les rares fois où il s'exprima ce fut pour dire que les reflets étaient en lui et qu'il avait un travail à accomplir.
Il dit aussi s'appeler Mictlan et non Mictana.

La Firme procéda à son déclassement, ses distinctions et pouvoirs furent retirés.

Son statut de vétéran dû à plusieurs années à arpenter Mars, fut remis à zéro, comme pour n'importe quel nouvel arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Ven 15 Oct - 10:46



- Armure carbonisée -
Jean-Guillaume de la Ligue de la Bonne Morale a écrit:
Les Armures Carbonisées sont des restes de Scaphandre de Terraformation.

Une des règles de La Firme est que chaque Terraformer reste responsable de ses faits, gestes et paroles.

Mal se comporter passe encore, et peut être chose courante s’il en est, comme dans chaque colonie de dures et durs à cuire, mais il existe une méthode brutale et très efficace pour arracher de la surface de Mars un Terraformer nuisible dans les zones de vivance.

Le Terraformer nuisible est soudé avec son Scaphandre de Terraformation sur une Dalle du Purgatoire.

Nous passerons pour l'instant sur ce chapitre pour en revenir à l’Armure Carbonisée… C’est précisément ce qu’il reste des alliages complexes qui n’ont pas fondu lors de la rentrée spatiale, après les 48 heures de révolution.

Ces Armures sont recherchées par une certaine partie de la population.

Des Terraformers se sont mis en tête de se constituer des gardes du corps grâce à des cadavres animés, et n’auraient rien trouvé de plus intelligent que de leur souder ces restes carbonisés pour les rendre résistants.

Monsieur Slavomir, sachez que je m’offusque de telles pratiques, les Terraformers exécutant ces rituels abjects doivent être châtiés !
Jusqu'à ce jour, personne n’a prouvé que de tels délires malsains fussent possibles. Certaines personnes entretiennent un climat de peur en agitant les spectres de vieux croquemitaines terrestres.

Du coup, au lieu de venir à notre amicale de cruciverbistes, nos abonnés courent le désert à la recherche de cadavres. C’est ignoble !

Il faudrait aussi empêcher l’insertion de ces restes d’armures qui sont des tombes, dans la niche d’offrandes du Temple de Métal géant central.

Les personnes mettent n’importe quoi comme offrande pour peu qu'elles récupèrent quelques relents de ferveur.
Je suggère donc la mise en place d'une grille avec un garde posté, pour empêcher toute personne déviante de faire n’importe quoi.

Je profite de ce courrier pour vous rappeler que les subventions à notre club n’ont pas été reconduites depuis deux années système SOL.

Jean-Guillaume de la Ligue de la Bonne Morale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Ven 15 Oct - 10:48



- Baleful -
Citation :
Créé pour les besoins de la course de Béhémoths, le Baleful appartient à la catégorie reine de la discipline, une sorte de triathlon du Monster Truck : le franchissement d’obstacles divers et variés, une épreuve de vitesse dans les Canyons martiens regroupant tous les concurrents, et pour clôture… l’ultime challenge, LA destruction des mécanisés les plus faibles selon la règle simple « The last truck standing » .

Il n’a connu jusqu’à présent que la victoire.

Son imposante masse métallique trace les sillons sans fin de sa conquête.

Son champ d’action est terrifiant pour tout magasinier qui en connaît fort long sur les autonomies des machines qui roulent sur Mars. Des réservoirs d’appoint remplacent les compartiments de stockage de minerai.

Il est renforcé par diverses plaques et barres d’acier blindées de plusieurs tonnes, protégeant les points jugés vulnérables par les ingénieurs B.O.S.S.

Une énorme étrave vient renforcer tout l’avant, un atout dévastateur quand le pilote décide de se lancer dans un éperonnage à pleine vitesse.
Le Baleful peut, si l’angle de pénétration est correct, couper en deux un Betrayal ou éventrer un Béhémoth en plein travail.

Un pont de Kréator fait office de stabilisateur mais aussi de propulsion, ce qui visuellement apparaît disproportionné mais obligatoire pour ce véhicule hors normes.
Les pneumatiques arrières restent ceux d’un Kréator.

Equipé de 6 turbomoteurs Isotov TV9-As87 BOSS mod 02, il peut atteindre la vitesse de 100km/h en 4.9sec, une performance effrayante pour ses 54 tonnes.
Sa puissance est de l’ordre de 6 X 2416 ch.

Une des caractéristiques - notée par des observateurs sur le terrain - est que le Baleful génère, lors d’un run, une source sonore néfaste de plus de 211 dB.

Une rumeur raconte que pour piloter cet engin de terreur il faut être mort ou sourd.

Le Baleful fait tellement de bruit que les personnes pourchassées saignent des oreilles longtemps avant le coup final.

Le Baleful utilise la méthode du « Stunning sonore », et si ça ne suffit pas, celle de la compression physique.

Sa vitesse maximale n’a toujours pas été mesurée : les instruments servant à cet effet sont toujours brouillés électroniquement, voire même court-circuités lors du passage de l’engin.

Les radars et autres scanners ne le détectent pas sauf lors des tempêtes de poussières. La vitesse du Baleful et sa masse compriment des densités sableuses le rendant visible.


Une telle machine ne se conduit pas à la légère. Des pièces détachées introuvables dans les stocks de la Firme, un mécano de talent pour assembler ce petit bijou de brutalité et un pilote de génie sont nécessaires au bon fonctionnement du mastodonte.

La Firme a récemment identifié le pilote comme étant Baleful Buck qui stationna pendant longtemps près de l’anneau de vitesse du mont Elysium. Son statut était tel qu’à force de pulvériser ses concurrents, il n’y eut plus grand monde souhaitant relever les défis ou challenges en cours.

Le Baleful - selon plusieurs sources fiables - aurait été vu à quelques reprises dans les zones de vivance, ne laissant derrière lui que des carcasses fumantes et des terraformers choqués.

La Firme demande à tous ses terraformers la plus grande vigilance tant que Baleful Buck est en liberté.
Des chasseurs de têtes, recrutés parmi les gros durs, sont disséminés sur Mars pour tenter l’éradication du monstre mécanique et son pilote.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Ven 15 Oct - 10:50



- Benzina Circus -
Willem a écrit:
J’ai un Ticket et … je l’ai trouvé !

« Le Benzina Circus »

Heureusement j’avais un bon filon : l’emplacement à quelques kilomètres de l’Amarre Noire n’est vague que pour ceux qui ne connaissent pas ces canyons et vallées.

Je suis en bivouac sur une hauteur et je profite du spectacle.
Adossé à mon vieux Betrayal je vais faire une photographie de ce que je vois.
Même Lulu l’Embrouille à qui j’ai acheté cet appareil photo déglingué et souvent en panne serait surpris de voir où je me trouve avec son engin antédiluvien.

Benzina Circus est encore plus impressionnant que je ne l'imaginais.
Au loin, des petites collines se perdent dans une ambiance poussiéreuse, noyées dans un effet de brume.
Le soleil naissant rase les sommets et éclaire l’architecture.
Il y a bien un grand chapiteau avec des souffleries, ou du moins ce qui ressemble à un système de chauffage.
C’est fabuleux !

Des souvenirs d’enfance se ravivent dans mon esprit : certaines couleurs, des flonflons et des odeurs liées au cirque. La peur aussi.

Un frisson me traverse, je n’ai jamais été aussi joyeux depuis mon arrivée.
Comment est le spectacle ?
Quelles fantasmagories hantent cet endroit ?

Je continue d’observer le Benzina Circus depuis la hauteur où je me trouve.
Combien d’années de récupération a t’il fallu à ce génie de Bad Ticket pour construire son royaume ici sur Mars ?
Le plus frappant reste la grande roue : on reconnaît une partie d’habitacle de Betrayal. Tout à été recyclé en petites cabines, en poutrelles.. en tout !
A se demander si les Betrayals disparus ne sont pas en partie présents ici sous forme de manèges.

C’est dommage qu’elle soit penchée cette grande roue, on dirait qu’elle est cassée...

Derrière le cirque existe une piste pour autos- tamponneuses, il n’y a plus la bâche et des poutrelles sont effondrées.
J'ai l'impression que sur la pente de cette colline se trouve une décharge.
Par endroit les métaux ont l'air brûlés, d'ailleurs l'odeur qui s'en dégage commence à devenir un peu âcre.

C’est quand même curieux, on dirait que cet endroit est abandonné.
Heureusement que le néon «Circus » clignote c’est plutôt rassurant.

J’ai quelques talents en jonglerie. Je sais aussi faire des tours de magie.
Mes compétences plairont sûrement à Bad Ticket et je l’aiderai à redresser sa roue et à nettoyer.

Je vais aller vers les caravanes trouver un de ces artistes.
Mes amis seront épatés : ils n’en reviendront pas de me voir sous les feux de la rampe lorsqu’ils viendront au spectacle.

Bad Ticket va m’engager, foi de Willem !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Ven 15 Oct - 10:57



- Betrayal -
Citation :
Le Behemoth ainsi que le Kreator sont trop massifs pour explorer Mars, ils coûtent cher et ne sont pas adaptés.
Le Betrayal est un excellent véhicule blindé pour s’aventurer hors des concessions.

Il se remplit d’hydrogène et fonctionne avec une turbine centrale.
La partie névralgique frontale est protégée par des grilles blindées.

Le Betrayal peut gravir de fortes pentes et rouler dans des secteurs extrêmes (glace carbonique ou rifts acérés)
Un logement est prévu à l’arrière pour stocker du matériel ou des hommes selon les missions.

La Firme a racheté pour une bouchée de pain aux grands entrepôts des armées anciennes tout un stock de véhicules déclassés de la Seconde Guerre Mondiale Terrienne.
Des énormes cargos ont ensuite déchargé sur Mars des milliers de pièces détachées pour assemblage.

Les véhicules morcelés ont été ressoudés, passés dans des bains d’électrolyse de technologie récente et les moteurs hydrogène à turbine ont été installés avec un système propulseur 2 ou 4x4 selon le choix du pilote.

Le système de recyclage et fabrication d’oxygène dans l’habitacle ainsi que des problèmes d’étanchéité ont occasionné quelques décès malheureux lors des essais.
Pour l’anecdote le nom de ce véhicule vient de cette histoire.

Un Terraformer se servant d’un Betrayal doit s’assurer que ses réserves d’oxygène sont optimales et que son Scaphandre est en parfait état.
Si les paramètres de sortie sont verts, le Terraformer pourra rouler et explorer aussi longtemps que les lui permettront les niveaux d'évolution de son scaphandre.

Un Betrayal est pratique, du moins tant que le Terraformer reste en vie avec des réserves d'oxygène dans un Scaphandre en bon état.

Un petit compartiment pressurisé permet de maintenir les rations alimentaires en bon état de conservation. Tout Terraformer peut ainsi transférer ses aliments s'il part pour une longue expédition ou les remettre à son retour dans son Bunker de survie.

Pour partir seul sur Mars dans ce genre de véhicule, il faut avoir un peu une âme de pionnier ou peut-être de tête brûlée : c'est une roulette russe équipée de 4 roues motrices débrayables.

Il est obligatoire d'être bon conducteur et d'avoir un excellent niveau en mécanique et de ne surtout pas oublier de prendre du matériel en cas de panne.

Une panne dans le désert profond ne pardonne pas, l'erreur ne peut exister.

Votre Scaphandre selon son état vous gardera en vie. Vous pourrez peut être rallier à pied une pompe à hydrogène si vous êtes en panne sèche... mais s'il ne vous reste que 45 minutes d'oxygène et que la pompe se trouve à 1 h de marche...vous paierez cher votre imprévoyance !

Une explication détaillée de l'asphyxie se trouve dans les fiches médicales.

Si vous tombez en panne, réparez dans les délais les plus réduits.

Additif numéro 1 :
N'achetez pas de culasse au Garage Gaudin car le Betrayal fonctionne avec une Turbine (même si le Garage Gaudin vous promet l'inverse)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Ven 15 Oct - 11:02


- Château noir -
(le camion devant chez moi)
Citation :
Y'a un type sur ma zone !
C'est le premier gars que je revois depuis un paquet d'années !
Il est dans un gros véhicule planté là, au loin, sur la petite dune. Je n’en reviens pas !
J'étais là, en train de faire des petits jeux sur mon Voxterm, le fameux Château Noir que je n'arrive pas à terminer.

22 ans que le labyrinthe du Château Noir change et qu’à chaque fois que je me dirige vers la porte blanche de la fin, celle-ci ne s'ouvre pas car la clef est fausse et que j'ai la mauvaise.
La bonne clef est dans la salle du début. En fait il y en a deux, mais la porte ouverte débouche sur le mauvais coffre, enfin bref, je me comprends...

Bizarrement je me trompe à chaque fois. Ils sont rusés : le Château Noir, drôle de jeu, mais je trouverai un jour.
Heureusement que je l'ai ce petit divertissement qui égaye mes journées!

Donc, j'étais dans la dernière salle, j'avais le joystick scientifique en main, celui des consoles de droite pour avancer comme il faut vers la porte avec la précision d’une molécule, quand j’ai vu à travers la baie vitrée d'observation, un truc sombre avancer doucement puis s'arrêter.

Et là, j'ai plus bougé d'un pouce !

Le monstre est arrivé, j'ai perdu ma fausse clef et la porte blanche a gardé son mystère encore une fois et moi je regardai intensément la baie vitrée anti-tempête d'observation de ma salle logistique.

En face, y'a un type qui s'est garé avec un engin bizarre et je ne sais pas quoi faire !

Bon ! Je me tasse dans mon fauteuil et je coupe le Voxterm puis je réfléchis.
C'est qui ?
Je vois rien. De toute façon il est en face de mon Bunker, garé sur la petite dune.

J'arrive pas à lâcher mon fauteuil pour filer au garage chercher mon heaume de terraformation, au cas où ...
Ca peut faire comme avec la porte blanche : je m'absente un moment pour aller au garage, j’interromps ma surveillance et le monstre arrive ; enfin le type va sortir et faire des trucs que je verrai pas, ça me stresse.

Je vais rester, attendre là, calé dans mon fauteuil, moi on me la fait pas. Je suis le roi du Château Noir, je connais tous les pièges. Je me ferai pas coincer par le tableau final.
Alors je reste, je vais habiter dans mon fauteuil, vivre ici !

Merde ! Merde ! Merde ! Je me suis endormi comme un con ! Je deviens vieux, c'est la salle 21 du Château ça, le coup du poison qui endort ! Il faut casser la fiole AVANT de rentrer !

Il fait nuit ! Putain dehors c'est noir ! il est 22h14, ça sent la mort -salle 37- : la salle de la forge sombre avec le foyer qui couve, énigme de bas : il faut alimenter le foyer en air pour obtenir la lumière et éviter les crochets qui descendent du plafond.

De la lumière, moi, je vais en balancer une chiée, des centaines de watts avec la rampe extérieure du Bunker !
SCHLONK, la lumière fuse, les puissants faisceaux transpercent les ténèbres et éclairent le métal du véhicule toujours immobile sur la dune.

Il est là mais je ne vois toujours rien. Faut que je décolle mes fesses de ce fauteuil et que je file au garage.
22h25 top chrono : d'abord, le sas de la logistique puis mettre les plombs dans le couloir sinon je vais me prendre les pieds dans les câbles.
Ensuite, la petite coursive, puis le sas trapézoidal, traverser le garage, emprunter la passerelle, prendre à ma droite la salle suspendue pour ouvrir le container aseptisé de mon scaphandre, dévaler le petit escalier pour rejoindre le garage, saisir le heaume ainsi qu'un pack d'énergie et refaire tout en sens inverse au pas de course !

22h39 ! Retour au fauteuil : la rapidité, c'est la clef de la salle 11 pour éviter les pieux.
Je branche le pack énergétique sur le heaume et j'insère ma tête dedans.
Je règle les visières chromatiques et actionne le zoom.
Haaa ! On dirait un gros fourgon : quatre roues dont une de secours posée sur le toit au milieu de caisses.
Je scrute la portière ainsi que le sol : pas de traces de pas, le gars n'est pas descendu !

-Salle 61 : -le sarcophage- : La momie t'attaque lorsque tu passes devant, mais elle ne sortira pas toute seule. Vieux piège pour les débutants !

Ca me stresse, j'ai les jambes qui gigotent.

Jour du roseau et il fait -61°, pas de vent c'est une nuit calme.
Je me tasse dans le fauteuil en pestant fortement, j'observe, je zoome le véhicule, dézoome, rezoome.

24h11 jour du tigre, -72°.
C'est tout bon, si le gars me zoome, sa vision sera brûlée par les spots, il ne distinguera que les points blancs des rampes d’éclairage, peut-être verra t-il aussi un peu le bas de mon Bunker mais pas la baie, il ne pourra me voir au travers.
Je vais m'équiper et sortir.

-Salle 1-, le pont-levis du Château, six cases à droite, deux à gauche, trois cases tout droit, un pas à droite et tirer l'anneau du lion de gauche : le sas s'ouvre...
-77°, la température chute ça va être une nuit difficile ! Je cours vers la baie pour me placer sous la rampe des spots et je zoome la dune et le véhicule au loin.
C'est tout bon ! Pas de traces de pas, le gars n'est toujours pas descendu !

Ma clef de Gros Dédé en main est lourde et me rassure, après tout je ne suis plus très jeune, je n'ai plus vingt ans.

L'engin ressemble à un mélange de véhicule militaire de transport genre fourgon bâtardé avec un gros 4X4 !
Je m'approche -d'une manière que je crois discrète- à pas mesurés, mais je respire fort. Mon vieux scaphandre éjecte l’air vicié par les clapets usés, ça chuinte et ça claque, tant pis.

Je vois une grosse turbine qui pointe à l'avant du véhicule, elle est arrêtée, le rotor ne tourne pas.
Si je ne portais pas mon Scaphandre, j'aurai presque pu me glisser dans le conduit, à condition que je puisse passer entre les pales bien sûr ; ça doit donc être le moteur, il est imposant.

Je distingue des petites lumières sur le cylindre qui loge la turbine : ça clignote, ce sont des petits boitiers avec des chiffres qui défilent de manière décroissante.
Il y a plein de tubulures dessus avec d'autres boitiers vissés et des paquets de câbles.

Le pare choc qui monte plus haut que la turbine est renforcé avec du grillage. Il est énorme, ça doit être un pare-caillasses.
Je vois deux phares avant, l'un d'eux est cassé. Ils sont éteints.

Le véhicule est chaussé de gros pneus, noirs, striés.
Je compte rapidement une vingtaine d'écrous fixant la jante.
Deux gros tubes sortent sur le dessus du capot avec des équipements que je ne comprend pas. Ils sont rattachés à deux énormes tuyaux qui descendent le long des garde-boue et du marchepied et vont jusqu'au garde-boue arrière.

J'aperçois un sas avec un accès situé au-dessus de deux containers rivetés sur le flanc du véhicule, juste à coté de la portière.
Vers l'arrière, il y a deux petits hublots .

Le véhicule est recouvert de terre martienne rouge. Il est sale et cabossé.
Le haut du toit est bombé sur sa partie avant. A l'arrière, des caisses en métal y sont arrimées par des lanières. C'est effectivement une roue de secours posée au dessus : j'avais bien vu depuis mon Bunker.

Le pare-brise est grillagé, ainsi que les vitres des portières.
Deux antennes émergent de l'engin : la première au centre de la partie bombée du toit se dresse vers le ciel, la seconde, plus petite, torsadée, est sur le garde boue avant droit.

Je suis maintenant à trois mètres du fourgon. Je lève mes bras et fais des signes mais pas longtemps à cause de la clef de 57 trop lourde. J’essaye de me donner une attitude sympa genre t’es-un-avion-perdu-et-moi-je-te-guide, comme dans les films.

-Salle 14- : il faut lancer une pierre sur le mur nord, un moellon dans ce mur a une couleur à peine plus sombre mais pas beaucoup, c’est subtil.
Cela fait combien de cailloux que je jette contre la grille là ? Cinq ? Le gars va croire que je l’attaque ! Quel con je fais !

Si j’étais tout nu, je serais en train de lui jeter mon caca ! J’ai vécu longtemps trop seul je crois, là ça me stresse.
Il fait quoi ? Pourquoi il descend pas ? Il me stresse...

J’essaye de marcher naturellement comme si j’allais vaquer dans ma zone. Je sifflote « Singin' in the rain ». J’ai mal aux chevilles, mon arthrose se réveille.

Je fais le tour du fourgon. L’arrière, carré, est fermé par une grande porte en métal. Elle s’ouvre vers l’extérieur.

Le pare-chocs arrière est fin : on dirait un rail pour les trains mais en plus petit.
Cela me rappelle la Terre et ses mauvais souvenirs, puis mon engagement envers La Firme et son projet spatial.

Je suis arrivé côté passager, m’approche de la portière.
-Salle 19- : taper six coups sur la porte et actionner le levier pour déclencher l'ouverture du passage secret sinon la trappe s’ouvre sous vos pieds et vous mourrez.

J’arrive pas à taper la portière : peur de toucher ce tas de métal qui a troublé ma solitude.

Tung, tung, tung, je frappe trois coups, des coups gentils du genre salut-c’est-moi-je-suis-ton-pote !
-Salle 29- : la porte mauve, l'esprit de feu qui surgit.
La porte s’ouvre d'un seul coup et un Scaphandre en feu se jette sur moi, me lacère et m’arrache les tubes d’air! je transpire, je suis stressé.

Quelques pas de côté me décalent par rapport à la portière du fourgon. Je ne suis plus en face, je suis le roi du Château, le coup de la porte avec moi, c’est peine perdue.

J’actionne la poignée, elle ne bouge pas, grippée.
La porte aussi à l’air gondolée, elle est faussée.

-Salle 32- : la fausse porte qui débouche en enfer. Je vais refaire le tour.

Je repasse devant le véhicule pour revenir du côté du conducteur. Je vois à nouveau la turbine de face : une plaque en fer sur laquelle un logo indiquant « Betrayal » est vissée dessus.

Le pare brise est fortement encrassé par la poussière. Je distingue mal le fauteuil passager qui a l’air d'être inoccupé.

-Salle 29- : attention, ne pas se tenir en face de la porte !
J’actionne doucement la poignée de la porte du conducteur.

Elle grince puis un claquement se produit : la portière sort de son logement et s’ouvre vers moi.

Y’a un type dedans, il s'est effondré sur le châssis, entre les sièges, il a enlevé son heaume.
Son visage est tout noir et déformé, ses mains sont crispées sur son cou.

Je tire le cadavre par les épaules pour le sortir, c’est dur, son Scaphandre s’accroche aux câbles et aux leviers de l’habitacle.

Je me prends une suée, j’ai plus la force à mon âge de faire des efforts aussi violents.

Putain le con ! Il a failli me tuer !
On est tous les eux par terre, moi j’essaye de récupérer mon souffle tant bien que mal.

J’observe le type.

Grade 16, pas de nom sur la plaque, un insigne bizarre.
J'interroge le petit terminal de sa cuirasse.
Oxygène niveau zéro !

Il s’est pris une bonne asphyxie ! Il a dû la sentir passer !

Je me relève péniblement et mes articulations protestent. Je repars dans l’habitacle du véhicule pour récupérer son heaume.
Je vais le lui revisser sur sa tête affreuse qui me perturbe.

Moi je suis resté au grade 3. J’ai jamais eu plus haut que la pelle, je suis pas doué avec la mécanique.
Cela fait plus de vingt ans que je suis isolé sur cette zone. Au début on était trois puis il n’y eu plus que moi.
Les autres… enfin !

Je vais tout laisser en place et retourner dans mon Bunker.
Demain il fera jour, j’irai étudier ce « Betrayal »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Ven 15 Oct - 11:04



- Corpus Hermeticum -
(& Bélier marteleur)
Citation :
Beaucoup de Terraformers intrigués et certainement inquiets d’entendre de si étranges sons se sont débrouillés pour relayer des informations concernant le Temple de Métal du Syndicat Corpus Hermeticum ... et le Bélier Marteleur géant construit dans l'Arche.

A nouveau, Trismegiste est allé, un soir, ouvrir les séculaires cadenas du Corpus Hermeticum, alors que l'ombre de Phobos s'étalait par cycles sur la surface de Mars.

Le Bélier Marteleur est une machinerie totalement baroque, décalée avec votre environnement.
Cette machinerie ressemble à un mélange de trébuchet médiéval soudé sur un pivot de cloche de cathédrale.
L'objet est imposant et remplit entièrement l’entrée du Temple de Métal.

Cette vision renforce encore une fois la sensation qu’une éternité vous sépare des membres du Bouclier Noir.

Trismegiste tire d’énormes cordages pour remonter un contrepoids massif et s’est en partie fixé lui-même à cette machine.
Il a l’air d’en prendre pour son grade.

Le contrepoids en retombant lourdement sur le sol martien génère des secousses que vous ressentez fortement.

Il règne autour de ce Temple de Métal une ambiance angoissante. En tout cas, Trismegiste n’a rien à voir avec votre Adepte ou ceux que vous connaissez.

Le contrepoids retombe et remonte inlassablement sous les efforts du Moine hermétique.

Le Temple de Métal du Syndicat Corpus Hermeticum propage une onde sonore en infra-basse.
Certains affirment avoir entendu des murmures, des plaintes.

La découverte de cette machinerie coïncide exactement avec l'apparition de la structure appelée "La Colonne" repérée par le Satellite géostationnaire de La Firme.

Pourquoi Trismegiste s'est-il fixé à cette machinerie incompréhensible ?

Pourquoi s'infliger de telles souffrances ?

Pourquoi marteler Mars ?

Ces questions resteront sans réponse.

Le Syndicat Cronos a détruit dans son intégralité mécanique le Bélier Marteleur avec une attaque nucléaire.
Une attaque du syndicat Fondation cumulée à une rouille suprême a anéanti tout espoir de réparation.
Ce type de machinerie obsolète a été pulvérisé.

Les Terraformers Eiheidogen Adeptes du syndicat Fondation et Wiweb Boss du Syndicat Cronos ont élaboré des plans pour freiner Trismegiste.

Ainsi s'est déroulée l'histoire.

Trismegiste irradié a procédé à la fermeture finale du Corpus Hermeticum.

Il ne reste que des ruines irradiées et quelques parties vrillées partiellement fondues de la machinerie.

Le Corpus Hermeticum n'aura pas livré son ou ses secrets.
Il paraît qu'il est possible de retrouver sa localisation, certains Terraformers savent comment y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Ven 15 Oct - 11:07



- Dalle du purgatoire -
Nothjau Borlskval, Psychiatre exécutif du service DRH et consultant en impacts sociologiques de la population des colonies spatiales a écrit:
La Dalle du Purgatoire fait partie d’une vieille tradition.

Les premiers Terraformers (Caste du Pilon, à ce jour dissoute) n’aimaient pas trop laisser les cadavres sur Mars.
Née de vieilles peurs ancestrales ésotériques, une sorte de légende racontait que certaines nuits, les cadavres bougeaient...

Pour éviter tout questionnement philosophique, ces Terraformers (des durs de la première heure) ont préféré expédier les morts dans l’espace, grâce à une sorte de catapulte.
Partant du principe que la gravité est d'environ un tiers par rapport à celle de la Terre, ils ont imaginé un moyen rudimentaire avec une poussée physique simple, d’expédier hors de la planète, les Terraformers décédés.
Après tout, un objet va très loin lancé avec des efforts moindres.

Mais cette catapulte trop puissante démembrait les corps lors de l’éjection, ce qui horrifia une partie de la petite colonie en place.

Le nom «Pilon» de leur Caste vient de là, du fait qu’ils broyaient les corps au décollage par un moyen mécanique, bien que ce résultat ne soit pas souhaité. Ils passaient donc plus de temps à récupérer les morceaux de corps congelés épars qu’être confortés dans la justesse de leur action.

Ces Terraformers n’étaient pas foncièrement mauvais, mais assez superstitieux.
Mars n’engendre pas l’apitoiement, la survie prime, et ce, particulièrement à leur époque. Ils étaient durs dans leur tête, durs dans leur corps, durs dans leur cœur.

La Firme négocia avec la Caste du Pilon pour modifier le système de catapulte et commença aussi avec le temps, à mettre en place les premiers cimetières martiens.

Les accords furent longs car les traditions ont elles aussi la peau dure, comme la Caste du Pilon.

Aujourd'hui, les cadavres ne sont plus envoyés dans l'espace mais enterrés. Toutefois, la tradition est restée, le système de catapulte a été amélioré et La Firme possède sa propre unité de Robots soudeurs.
Les Dalles du Purgatoire sont mises en orbite basse de 48 heures de durée, avant leur retombée. Elles servent à présent d'expiation pour le Terraformeur qui aura failli et il a 50 % de chances d'y rester !

Les Rovers peuvent repérer les corps sans vie de Terraformers perdus, voire oubliés, et les revendre à La Firme pour identification ADN et placement dans les cimetières référencés.

La Dalle du Purgatoire est un triangle de métal équipé de fixations pour attacher un Terraformer avec son Scaphandre.

Une grille permet de reposer le heaume et des sangles tiennent le Terraformer de manière écartelée sur la surface.

Des menottes rondes de 27 cm de diamètre permettent de serrer poignets et chevilles avec le Scaphandre.
Une barre de renfort souple est positionnée morphologiquement le long de la colonne vertébrale et du bassin, pour éviter toute brisure lors du lancement.

Le dessous de la Dalle du Purgatoire est équipé d’un réacteur conventionnel de poussée, avec une sécurité de technologie "reheat" (petit réservoir de kérosène de 2 litres) permettant un boost pour la mise en orbite.

Un bouclier thermique est riveté sur toute la surface et maintenu avec des sangles métalliques, car parfois la Dalle peut revenir avec son occupant (50% de chance).

Grâce à sa forme triangulaire, ses chanfreins et ailettes latérales, la Dalle du Purgatoire plane comme un avion mais avec un fort angle de rentrée pour que le bouclier thermique ne soit pas désintégré en 24 secondes.

Si la Dalle effectue sa rentrée sans dommage, elle se pose par parachute-frein et le Terraformer du Purgatoire est lavé, son nom est rayé des registres.

La Dalle du Purgatoire permet aux Terraformers nuisibles de réfléchir à leur condition microscopique dans l’univers.

Sanglés, soudés, ils respirent l’air de leur Scaphandre et sont face au vide stellaire.
Les petits Scaphandres résistent mal au froid spatial, fournissent peu d’air et ont donc une survie limitée. Il arrive quelquefois que la Dalle du Purgatoire revienne avec un corps sans vie, intégralement congelé.

Sur Mars il y a un dicton, on parle des anges morts : les étoiles filantes très brillantes que l’on voit depuis le sol sont des Dalles du Purgatoire en pleine rentrée qui se carbonisent, les éclairs vifs proviennent de la combustion des alliages et de la biochimie de l’occupant.

Mars doit être la seule planète de système SOL où personne ne fait un vœu en voyant une étoile filante, on dit que ça porte la poisse.

Ce système est pérenne, les Dalles du Purgatoire sont fabriquées en série et fonctionnent plutôt bien sur les masses populaires. Par extrapolation, on peut dire que la Caste du Pilon souhaitait protéger ses proches en enlevant «les choses mauvaises». De nos jours, la Dalle du Purgatoire continue à protéger les populations.
Les jeunes sont éduqués et assimilent très tôt le rituel de soudure.

Au niveau psychologique, les retours sont appréciables, c’est un garde-fou important.

Ce formulaire vulgarisé est mis à la disposition des écoles de formation.

Nothjau Borlskval, Psychiatre exécutif du service DRH et consultant en impacts sociologiques de la population des colonies spatiales.
Ex interne des hôpitaux.
Chaire au Terraforming Institut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   Ven 15 Oct - 11:08



- Famille Chilludo Coldwater -
Jericho Chilludo Coldwater a écrit:
Voilà, c’est ainsi que s'achève l'illustre lignée Chilludo Coldwater, une fin vraiment pathétique.
Je suis Jericho, le dernier membre du clan Chilludo Coldwater.

Je couche ces lignes sur le bureau face au portrait de mes ancêtres, mon arrière, arrière, arrière, arrière, arrière arrière, arrière-grand-père, du moins si mes ancêtres ont bien compté.
C’était en 1846, avant la guerre, et sur la photo, de gauche à droite ont peut voir Joshua fils, Madeleine la mère, Reed Graham le père qui pose sa main gauche sur l’épaule de l'aîné, Boyle.

Madeleine attendait un enfant sur la photographie mais Graham ne devait pas - je le suppose- s’en douter, du moins au moment où le cliché a été pris.

C’était en Arkansas, comme je l’ai dit. Je crois avant la guerre, la photographie a été prise dans la grange comme c'était l’usage en ce temps là.
Le photographe était le très respectable M. Miranda de White Oaks.

Voyons où en étais je ? Graham, l’ETIC ?

Ca me reviendra, je vais reprendre à White Oaks, non pardonnez moi, en Arkansas. Ma famille est partie vers le Nouveau Mexique pour échapper à la menace de la guerre. Graham a reçu fort jeune le virus de la technologie, transmis par son père Ethan, lors de l'exposition en Pennsylvanie des moteurs steamers ; le procédé amélioré de James Watt… Voyons... le procédé, je voulais dire quoi ?

Reprenons à la fuite du couple et des enfants. C’est vers le Nouveau Mexique que nous retrouvons Graham dans une plaine encombrée de débris noirs et inquiétants, les reliquats de la guerre américano mexicaine terminée.

Rien de mieux -disait-il- que de se fondre dans un chaos guerrier finissant, se cacher et attendre dans les ruines que la guerre soit terminée.

Je disais.... les ruines... oui, les ruines, direction la ville de Socorro.
C’est un soir, dans un camp de fortune sommairement dressé autour d’un feu que la rencontre s’est faite. Voyons, ils avaient mangé quoi déjà ?

Boyle et Graham -comme il se doit- possédaient des armes, c’était des colts Paterson et l’on voyait tout juste apparaître des Walkers, un modèle modifié.
Boyle avait un Paterson bricolé par son père car Graham était en avance sur son époque : les platines doubles et les chiens rapides du Paterson lui octroyaient une capacité supérieure de tir de 25 % bien qu’il ne soit pas très doué pour l’exercice du tir. Durant la fuite,le chasseur de la famille fut Boyle.

Voyons, Graham .., oui, Graham. Dans leur atelier de North Little Rock il avait modifié le Paterson de son fils, Boyle. Il avait allongé le canon, rajouté une crosse d’épaule à l'arme. Dans ses notes, Boyle se plaint souvent de la projection de poudre dans les yeux, ça pourrait expliquer le pourquoi de certaines choses.

Ah oui... le feu de camp... le père et le fils réussissaient à avoir du gibier, bien que rare dans cette partie désertique.
Grâce à leurs armes et au savoir-faire de Graham.
Il y a avait aussi quelques indiens. Graham inspirait confiance et ils pouvaient ainsi troquer de l’eau.

C’est ce soir là que deux inconnus se sont approchés du camp.
Ils étaient grands, l’un avait la peau sombre, l’autre était plus massif et ne parlait pas.

C’est ainsi qu’un certain M. Slavomir accompagné d’un autre homme arriva vers le camp de fortune de Graham et salua la famille groupée autour du feu.
Boyle de nature inquiète, avait peur pour sa mère et son petit frère Joshua. Il surveillait les mouvements des deux hommes et les armes restaient à la vue, exposées pour chacune des parties.

C’était des périodes dures, la survie ne tenait qu’à la grâce de l’eau et de la poudre.

M.Slavomir se présenta comme un ingénieur et mis rapidement Graham dans sa poche.
Sa mise était élégante et sa serviette en cuir graissé, siglée. Son sourire éclatant et sa physionomie avenante rassurèrent Boyle. Il nous parla presque toute la nuit de machines fabuleuses d'une voix chaude et captivante. Boyle, charmé, buvait de telles paroles.

M.Slavomir sortait des plans fascinants. Il expliquait la masse critique de la vapeur à Graham et ce dernier entrevoyait la vérité.
Au petit matin, le secrétaire ou l’assistant toujours mutique de M.Slavomir sortit d’un des gros sacs qu’il portait, du café, quelque chose d’inconnu pour nous.
Toute la famille eu droit à un petit déjeuner digne des plus belles soirées des empereurs.
Il y avait du café, des sortes de toasts grillés sur les braises et ce matin là aussi fut une nouvelle révélation.
Tout le monde était fort impressionné !

M.Slavomir proposa à Graham de faire route ensemble vers la ville de Socorro car il y gérait une entreprise pour le compte d’un grand groupe industriel.
Les discussions nocturnes firent que M.Slavomir laissa flotter une proposition d’association à Graham, une promesse d'emploi et un toit pour les enfants, l’atelier étant assez grand pour aménager un coin de vie pour la famille.

Je vais vous épargner la période de l’installation mais à partir de moment là, Graham ne vit plus beaucoup M.Slavomir ni son secrétaire.
Graham avait un atelier, un toit, un salaire et tout le monde était préservé à Socorro de la misère.

C’est plus tard que M.Slavomir revint voir Graham, non pour vérifier les travaux accomplis mais pour lui parler d’un nouveau projet.

Le projet ETIC.

Là c’est confus... Ils parlent d’un grand voyage, un voyage dans le froid et source d'inquiétudes perpétuelles mais la famille fit le voyage et fut initiée dès son arrivée à des technologies industrielles pratiquement aberrantes.

C’était l’ETIC, du moins nous étions et restâmes dans l’ETIC.

Nous sommes la famille et je suis Jericho le dernier membre du clan Chilludo Coldwater.
Je suis né dans l’ETIC et dans quelques jours je vais mourir ici dans l’ETIC.
Je suis le descendant de Joshua et de Kelly, troisième enfant de Madeleine, née ici dans l’ETIC
La consanguinité nous a altérés car l’ETIC n’était pas un atelier mais un piège de béton et de métal.

La porte énorme qui s'est refermée sur nous,n’a plus jamais fonctionné.
Une porte monstrueuse appelée SAS, pesant plusieurs tonnes.

L’ETIC c’est comme une grande maison qui protège de tout. Le sous-sol contient notre crypte familiale, tout nos défunts y reposent, nous y avons fait une chapelle.
Dans quelques jours je vais m’y rendre, et me mettre à côté des autres Chilludo Coldwater.

M.Slavomir n’est jamais venu, la porte ne s’est jamais réouverte.
Durant des années ma famille a gratté les murs mais une fois le béton enlevé, un mur de métal inviolable est apparu. Impossible de sortir par la porte ou par un autre endroit : il n'y avait aucun autre moyen d’évasion.

La mort vient !
Il reste le Paterson de Boyle, notre relique familiale. Je vais le faire sortir par le sas d’expulsion.
Le conduit est petit mais en démontant l'arme cela sera possible.
Je glisse aussi la copie de mon récit, ainsi, la personne qui découvrira le Paterson comprendra.

Le sas d’expulsion c’est un logement cylindrique, on met les déchets, tout ce qui nous gène, tout ce qui pue, en petits morceaux et l’ETIC propulse hors de lui les matières. Elles tombent dans le désert et seront vite broyées par les anomalies climatiques.

Notre famille a appris son rôle de manière empirique et grâce à des années d’apprentissage patiemment transmises à chaque génération.
Notre travail consistait par exemple à nous installer dans la grande salle du haut, la rotonde. Tout autour de nous se déployait un désert rouge terrifiant. Comme un phare planté au milieu d’une mer morte depuis des siècles, se dressait l’ETIC.

L’ETIC a été construit pour étudier les tempêtes mais aussi d’autres fonctions, c’est comme une arche qui préserve la vie dans une cuve d’acide.
Alors nous avons répertorié les tempêtes : elles viennent toutes d’un couloir rocheux situé face à nous.
Ce sont des monstruosités climatiques et l’ETIC est bâti juste devant ce dégueuloir éruptif qui les fait naître.
Régulièrement, lorsque la température s’effondre, une nuée mortelle dévale les pentes à des vitesses effrayantes et mitraille notre maison.

Nous vivons ainsi face à une gueule de canon béante, nous vivons dans la terreur.
Lorsque les tempêtes sont annoncées, nous abaissons les volets protecteurs de la rotonde, nous consignons les relevés et nous nous préparons à subir le choc.

Cela commence toujours par un bourdonnement diffus puis le son devient très grave, enfle et monte en puissance.
Nous sentons le sol trembler et toute la face exposée de l’ETIC crépite violemment dans un bruit assourdissant.

C’est la nuée qui frappe notre maison et qui la griffe de ses roches.

Je dois parler d'un autre point.
Le point important mentionné dans le carnet, notre grande responsabilité : nous sommes des veilleurs.

Le jour où la Menace viendra, l’ETIC pourra freiner son avancée.
Le carnet dit bien que la rotonde se modifiera et que nous serons le poste avancé du salut.

Tous les jours et ce depuis la première génération, nous avons attendu la Menace mais elle n’est jamais venue.
Aujourd’hui, alors que mon corps de vieillard me lâche, je perçois le mal non loin.
L’ETIC est sombre, il y a souvent des éclairs à cause des petits courts circuits, les anciennes générations ont aménagé, démonté des parois, modifié les câblages..

Où sommes-nous ? Boris je te maudis, toi et tes restes blanchis, je te vomis, entends tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guide Rp pour votre personnage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guide Rp pour votre personnage
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est votre personnage préféré et pourquoi?
» GTO : votre personnage préféré ???
» Fumer est dangereux pour votre santé >>>
» Martine, Accro 46, MERCI pour votre générosité
» Votre personnage préféré !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dédale de la Biblis Patera :: Loge des Biblis :: Forum de Métal-
Sauter vers: